Infos Togo Présidentielle de 2020 / Campagne

Un préfet zélé fait annuler un meeting de Jean-Pierre Fabre

Publié le lundi 10 février 2020, par Gabinho

Déjà les premiers grains de sable dans la campagne électorale ouverte depuis jeudi dernier ? C’est la grande interrogation mais le MMLK n’hésite pas à interpeller sur cet état de chose. Lecture !

MMLK / APPEL AUX PRÉFETS, AUX MAIRES ET AUX CHEFS TRADITIONNELS À RESPECTER LE PROGRAMME DE CAMPAGNE DE TOUS LES CANDIDATS EN LICE POUR L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

La campagne pour l’élection présidentielle du 22 février prochain au Togo, vient de démarrer. Après 72 heures d’opération de charme des candidats, une fausse note serait glissée maladroitement dans cette campagne. Pour cause, à Gando selon les responsables de l’ANC de la localité, la rencontre prévue à 9 h aurait été interdite par le préfet au motif que le candidat d’UNIR serait dans les environs.

Le meeting de l’ANC serait annulé à cause du zèle de ce préfet alors que le programme de campagne dudit parti serait présenté aux autorités locales. Il serait fatale et attentatoire à l’équité de ce scrutin si, pendant la campagne officielle, les autorités préfectorales, municipales et traditionnelles, sensées être ouvertes à tous les candidats s’illustrent tristement en militants d’un parti pour empêcher les autres candidats.

Le Mouvement Martin Luther King ayant été informé de ce comportement regrettable, a aussitôt fait part de ses vives préoccupations au ministre de l’administration Territoriale, celui de la Sécurité et au Président de la CENI et leur a demandé de veiller à la garantie d’accès équitable à tous les candidats dans leurs activités sur le terrain. Pour le MMLK, tous les candidats se valent au même titre et nul ne peut occulter les activités des autres pourvu qu’ils ne se retrouvent à la même place à la même période.

Le MMLK espère que les uns et les autres veilleront à la réussite de la campagne.
Lomé, le 9 février 2020

Mouvement Martin Luther King / la voix des sans voix