Infos Togo 3ème réunion extraordinaire des Affaires étrangères du Conseil de l’Entente

Un plan stratégique 2018-2022 ambitieux de 56,5 milliards de F cfa adopté

Publié le vendredi 18 mai 2018, par

Réunis ce jour à Lomé, les ministres des Affaires étrangères des cinq pays du Conseil de l’Entente avaient à se prononcer sur l’Audit institutionnel et organisationnel, le rapport d’évaluation du Plan stratégique 2013-2016 et a examiné le nouveau Plan stratégique 2018-2022 que devra déployer le Conseil de l’Entente. Au terme des travaux, le Conseil des ministres des Affaires Etrangères du CE ont approuvé et salué le ""caractère ambitieux du nouveau Plan stratégique 2018-2022"" . Ce plan d’après le document final ayant sanctionné les travaux a pour ""vision de faire du Conseil de l’Entente, une organisation bien gouvernée, reconnue dans l’environnement institutionnel des organisations de coopération, accompagnant efficacement, dans le cadre de la promotion de la paix, du dialogue et de la solidarité, les Etats membres dans leurs efforts d’intégration et de développement au profit des peuples"". C’est en fait un plan dont le montant d’exécution est estimé à 56,5 milliards de F cfa.

Autres sujets ayant fait l’objet d’accord entre les cinq, c’est le rapport d’Audit institutionnel et organisationnel de la CE qui, tout comme le rapport d’évaluation du Plan stratégique 2013-2016, a été approuvé.

Si, pour l’Audit institutionnel et organisationnel les ministres ont invité ""le Secrétaire exécutif à mettre en oeuvre les propositions et recommandations qui permettront à l’Organisation de poursuivre sa dynamisation"", ils se sont aussi réjouis de ce que, ""les résultats obtenus en quatre années dans les domaines de la gouvernance politique et sécuritaire, de l’hydraulique villageoise, de l’électrification rurale par l’énergie solaire et des infrastructures sociocommunautaires"" soient ""significatifs en terme d’impact sur les populations de l’Espace Entente. Ils sont parvenus au constat satisfaisant selon lequel, ""les projets réalisés ont permis d’accompagner les Gouvernements des Etats membres dans leurs efforts d’amélioration des offres de santé et d’éducation et de développement d’équipements socioéconomiques"".

Déjà dans la matinée, ouvrant les yravux, le ministre togolais des Affaires étrangères et de l’Intégration Africaine, également président du Conseil des ministres, a situé les uns et les autres sur les grands sujets d’intérêt de cet espace entente. Il en est arrivé à la conclusion selon laquelle, ""l’avenir de notre organisation passe par ces réformes ambitieuses et courageuses qui doivent aboutir à la transformation de notre espace"". Toujours d’après lui, ""ce noble objectif ne peut être atteint que dans un climat de paix, de sécurité et de stabilité"" .

Comme pour partager ce point de vue, le Conseil ministres des Affaires étrangères a aussi pris connaissance des conclusions de la 3ème réunion annuelle des ministres en charge de la Sécurité et des Frontières du Conseil de l’Entente tenue à Lomé le 20 Avril dernier ; Réunion consacrée à l’examen du projet du Mécanisme Entente de Renseignement"". Ils se sont félicités des recommandations issues des travaux.
T228