Infos Togo Les lignes ont-elles bougé ?

Un parti membre de la C14 appelle les militants à aller se faire recenser ""à titre conservatoire""

Publié le mercredi 14 novembre 2018, par

Il n’y a pas besoin de chercher de midi à 14heures. Il s’agit simplement du MCD de Me Tchassona Traoré. Pour ce parti membre de la C14, il serait donc préventif et conservatoire de saisir l’occasion des opérations de recensement exceptionnel concédés par la CENI, à la demande la CEDEAO et qui aura lieu du 16 au 18 Novembre prochain pour aller se faire recenser.

Dans un communiqué, le parti du candidat malheureux à la présidentielle de 2015 invite ""ses militants ainsi que l’ensemble de la population togolaise à aller se faire recenser à titre conservatoire aux dates et lieux indiqués par la CENI"".

Un appel qui peut surprendre plus d’uns dans la mesure où, il va dans le sens contraire de celui de la C14 qui plaide pour un boycott de ces opérations de rattrapage et que de tout temps cette coalition a clamé son homogénité. En tout cas, du côté du MCD, on justifie cette option par les positions tenues ces derniers jours par la CEDEAO et le G5.
""Ces appels de l’organisation sous régionale et des chancelleries occidentales sont assortis de leur engagement à accompagner le Togo vers des élections crédibles. Le MCD prend donc au mot la CEDEAO et le G5 non seulement pour cet engagement devant l’histoire mais aussi pour leur appel au gouvernement togolais de libérer toutes les personnes détenues dans le cadre des manifestations politiques"", c’est ce qu’indique le communiqué de presse.

Visiblement le parti s’étant déjà approprié les communiqués de la CEDEAO et du G5, il invite le gouvernement togolais à en faire autant. en s’appropriant ""dans leur forme et teneur, les communiqués de la CEDEAO et du G5 pour faire cesser toutes sortes de violence et l’exhorte à lever l’état de siège de fait imposé dans les villes de Sokodé, Bafilo et Mango"".

Ce membre de la C14, attend enfin du gouvernement togolais, la libération ""dans les meilleurs délais, toutes les personnes arrêtées dans le cadre des manifestations politiques et qui sont encore détenues dans les prisons togolaises"".

T228