Infos Togo Crise au Diocèse de Kpalimé

Un groupe de fidèles de Danyi-Kudzravi proclame l’indépendance de leur paroisse vis-à-vis de Mgr Alowonou

Publié le mercredi 11 juillet 2018, par Gabinho

Ils sont une trentaine de fidèles à élever la voix dans cette crise qui joue toujours sa prolongation au sein de leur diocèse et dans laquelle est fortement impliquée leur paroisse. Ce sont les fidèles de la paroisse Saint Joseph de Danyi Kudzravi. Ces derniers, alors même que le Nonce Apostolique, Mgr Brian Udaigwe, réagissant au nom du Vatican confirmait la sanction prise par Mgr Benoit Alowonou contre trois prêtres dont le Curé de la paroisse précitée, le révérend père Yves-Paul Azaglo, et appelait les fidèles chrétiens catholiques des paroisses où ces derniers intervenaient, ces fidèles ne veulent pas l’entendre de cette oreille. Du moins certains parmi eux.

Dans une déclaration en date d’hier mardi et dont notre rédaction a reçu copie, ces fidèles disent décider et déclarer « à tous les Évêques, les Prêtres, les Religieux et religieuses, a tous les fidèles laïcs, les hommes et femmes de bonne volonté au Togo et dans le monde entier, qu’à compter de ce jour, nous ne vous considérons plus comme notre Évêque (allusion à Mgr Alowonou, ndlr), à ce titre, vous, Monseigneur Benoit Alowonou, n’avez plus de juridiction ni sur nous même, ni sur les biens meubles et immeubles de notre paroisse, étant donné que le territoire paroissial est purement et simplement le patrimoine de nos ancêtres, par conséquent, les prêtres ne citeront plus votre nom dans les célébrations de la messe sur toute l’étendue de notre paroisse, par ailleurs tant que vous, Monseigneur Benoit Alowonou, serez à la tête du diocèse de Kpalimé, il n’y a plus de communion entre vous et nous, fidèles catholiques résidant, demeurant et pratiquant à la paroisse Saint Joseph de Danyi Kudzravi ». C’est bien là un extrait de la déclaration qui scelle le divorce entre Mgr Alowonou et les fidèles de la paroisse de Saint Joseph de Danyi Kudzravi, dans cette crise qui dure déjà depuis des mois.

Au Vatican dès lors de trouver des solutions idoines pour une fin de crise.
En attendant, le linge sale devra se laver ce mercredi, selon les indications précédentes devant le Tribunal de ladite localité, devant qui le dossier a été entre temps porté.

Dans les lignes qui suivent, la déclaration des fidèles catholiques de Danyi Kudzravi…

Déclaration des fidèles catholiques résidant, demeurant et pratiquants à la paroisse Saint Joseph de Danyi Kudzravi (diocèse de Kpalimé à son Excellence Mgr Benoît ALOWONOU, Évêque de Kpalimé)
Excellence,
C’est avec amertume et regret que nous, peuple de Dieu, résidant, demeurant et pratiquants à la paroisse Saint Joseph de Danyi Kudzravi, dans le Diocèse de Kpalimé – Togo (Afrique de l’Ouest), venons par la présente vous déclarer ce qui suit :
- Considérant la lettre ouverte à vous adressée le 25 mars 2016, par un groupe de quatre (04) prêtres de notre diocèse vous rappelant « les manquements graves qui empêchaient notre diocèse de prendre son envol et présenter l’image d’un diocèse normal où les institutions ecclésiales fonctionneraient au rythme voulu par le droit canonique »
- Considérant la situation confidentielle engendrée par vos, décisions nominations 2017-2018 concernant notre Curé, le révérend père Yves-Paul AZAGLO, décisions basées sur un non-lieu,
- Considérant nos multiples démarches évangéliques à travers des courriers (au moins 03) à vous adressés, des audiences que vous nous aviez accordées dans le souci de trouver une solution à la crise des nominations, lesquelles démarches se sont révélées infructueuses et qui nous ont causé beaucoup de désagréments,
- Considérant vos propos injurieux et méprisants à notre endroit, nous traitant de peuple sans valeur, sauvages et campagnards,
- Considérant vos propos injurieux et méprisants à notre endroit, nous traitant de peuple sans valeur sauvages et campagnards,
- Considérant votre refus catégorique à la proposition de Monseigneur Brian UDAIGWE, Nonce Apostolique près le Bénin et le Togo, le 25 Novembre 2017, d’envoyer le père Yves-Paul AZAGLO en Cote d’Ivoire, dans le souci de régler définitivement la crise,
- Considérant notre courrier en date du 05 décembre 2017 adressé à Monseigneur Brian UDAIGWE, nonce apostolique dont copie vous été faite
- Considérant vos déclarations mensongères sans fondement ici et là, selon lesquelles notre Curé, le père Yves-Paul AZAGLO a semé la division et la tension au sein de notre communauté paroissiale,
- Considérant votre choix manifeste d’insouciance pastorale durant les dix sept ans 17 ans que vous êtes à la tête du diocèse de Kpalimé, sans aucune visite pastorale canonique, preuve tangible que vous ne connaissez pas le peuple de Dieu dont vous avez la charge,
- Considérant vos propos selon lesquels nous ne sommes pas la seule paroisse du Diocèse de Kpalimé, propos injurieux, anti évangélique et scandaleux de la part d’un haut dignitaire de l’Eglise que vous êtes,
- Considérant avec tristesse et amertume que tous vos actes sont contraires à l’évangile aux yeux de tous,
- Conscients que les prêtres, ministre du Christ et de l’Eglise sont envoyés au peuples de Dieu et pris en charge par les fidèles du Christ que nous sommes, considérant que vous avez traduit le père Yves-Paul AZAGLO, notre Curé au tribunal de première instance de Dany Apéyémé sur le 11 Juillet 2018 ce qui constitue une preuve notoire de votre incapacité a gérer les affaires de l’Eglise en Eglise,
- Considérant que cette assignation de notre curé au tribunal est une preuve que vous n’êtes ni un bon Père, ni un Bon Pasteur, ni bon maitre de la foi,
- Considérant que dans l’Eglise il existe des instances supérieures de juridiction pour les règlements ecclésiaux, en vue du respect de cette institution qu’est le corps mystique du Christ,
Nous, fidèles chrétiens, résidant, demeurant et pratiquant à la paroisse Saint Joseph de Danyi KOUDRAVI, décidons et déclarons à tous les Evêques, les Prêtres, les Religieux et religieuses, a tous les fidèles laïcs, les hommes et femmes de bonne volonté au Togo et dans le monde entier ce qui suit :
- Qu’à compter de ce jour, nous ne vous considérons plus comme notre Evêque.
- A ce titre, vous, Monseigneur Benoit Alowonou, n’avez plus de juridiction ni sur nous même, ni sur les bien meubles et immeuble de notre paroisse, étant donné que le territoire paroissial est purement et simplement le patrimoine de nos ancêtres
- Par conséquent, les prêtres ne citeront plus votre nom dans les célébrations de la messe sur toute l’étendue de notre paroisse.
- Par ailleurs tant que vous, Monseigneur Benoit Alowonou, serez à la tête du diocèse de Kpalimé, il n’y a plus de communion entre vous et nous, fideles catholiques résidant, demeurant et pratiquants à la paroisse Saint Joseph de Danyi Kudzravi.
- Nous demandons à tous de traduire cette déclaration dans toutes les langues possibles en vue d’une large diffusion jusqu’au Vatican.
Fait à Danyi Kudzravi, le 02 juillet 2018.
Ont signé, les vice-présidents et les catéchistes des stations secondaires et de la paroisse mère.
Nom et Prénoms Titres Village Contacts Signatures
François YOMENOU
Catéchiste Kudzravi 98355746
Benjamin AMEDZROVI Vice président
kudzravi 96829927
Jean ADAYI
Catéchiste Koudzra Gabi
Hilaire Komla AGBAVITO Vice-président
Koudzra Gabi 97242904 Président fédéral
Nestor Kokou NOGBE
Catéchiste Kakpa 99879472
Pierre DOTSE Vice président
Kakpa 97773582
Emile AMEDIWOLE
Catéchiste Dzédramé
Christoph ETSE Vice président
Dzédramé 98859806
Célestin EYIMEGBLEO
Catéchiste Dzédramégan 96962442
Sébastien Komla ATSU Vice président
Dzédramégan 99439256
Germain Komla ADZOSSOU
Catéchiste YiKPA DZIGBE
Honoré NEMAWUNU
Vice président YIKPADZIGBE 96441771
Vincent De Paul ADI
Catéchiste YIKPA ANYIGBE 99897311
Marcelin AVEHO Vice président
YIKPA ANYIGBE 79861179
Nicolas YAWOTSE
Catéchiste YIKPA DAFO
Mathieu NOUMATCHI Vice président
YIKPA DAFO 97752868
Ampliation :
- Nonciature apostolique
- Conférence des Evêques du Togo (CET)