Infos Togo Impossible retour juridique à la Constitution de 1992

« Un gros mensonge », d’après un professeur de Droit à l’Université d’Abomey Calavy

Publié le lundi 26 février 2018, par

Le sujet a fait l’objet de chaudes empoignades depuis un moment et même vendredi dernier entre opposition et pouvoir, lors de la deuxième séance du dialogue inter-togolais. Mieux, ces empoignades ont même d’après certaines sources, excédé le médiateur ghanéen, Nana Akufo-Addo.

C’est donc pour en savoir plus sur la possibilité ou non de ce retour à la Constitution de 1992 que visiblement, Kohan Binafame, membre du bureau politique des FDR, et ancien membre du CAR, se serait approché d’un universitaire béninois.

S’il s’est tu le nom de cet universitaire, toutefois, M. Binafame indique qu’en réponse à sa sollicitation, le professeur de Droit de l’Université d’Abomey Calavy a confié que, « tous ceux, y compris des enseignants chercheurs, qui crient partout qu’il n’y a pas de mécanismes pour rétablir la constitution de 1992 dans sa version originelle font la honte de l’élite intellectuelle togolaise ». Et celui-ci en donne comme preuve, que « si les amendements proposés par l’opposition au projet loi du gouvernement portant révision constitutionnelle, en octobre 2017, avaient été acceptés, cela entrainerait automatiquement le retour à la constitution originelle 1992 ». Aussi, dans sa restitution des dires de cet universitaire, ce cadre des FDR, affirme, « que les gens disent qu’ils sont contre le rétablissement de cette constitution est un débat. Mais dire, qu’il est juridiquement impossible de la rétablir est un gros mensonge. Il faut que mes frères togolais cessent de se ridiculiser ».

Et donc, à tout prendre, tout comme cet universitaire, Kohan Binafame, est d’avis que « les communicants du régime qui se sont répandus dans les médias pour tenter de convaincre l’opinion qu’il est juridiquement impossible de rétablir la constitution de 1992 dans sa version originelle. Or, c’est ce que le peuple demande depuis maintenant six (06) mois », font fausse route.
T228