Infos Togo Locales du 30 Juin 2019

Un citoyen concerné plaide pour un report : Les raisons

Publié le samedi 8 juin 2019, par Gabinho

Il est reconnu comme un expert en décentralisation. Depuis.plusieurs mois, il a multiplié des rencontres de formations à l’endroit des différentes couches sociales du Togo sur les questions de décentralisation. Le Directeur exécutif de l’ONG IJD, Pascal Agbové dans un message dont copie nous a été envoyée, vient plaider pour un report de la date de ce scrutin.

Et pour quelle raison ? Lisez plutôt....

PLAIDOYER POUR LE REPORT DE LA DATE DES ELECTIONS LOCALES

Monsieur le Président de la République,

Avant tous propos, je voudrais vous remercier personnellement pour votre volonté politique qui a permis de décider de l’organisation des élections locales cette année 2019 après celles de 1987.

L’annonce de ces élections municipales a été saluée par la majorité des togolais qui se mobilisent pour le succès du scrutin annoncé par le Gouvernement.

Néanmoins, nous avons noté un déficit de communication autour du processus et cela n’a pas permis aux citoyens à la base de bien comprendre les grands enjeux liés à la décentralisation avant l’ouverture des candidatures.

En plus, nous avons remarqué que la Cour Suprême n’a pas pu publier toutes les listes de candidature définitives retenues 25 jours avant le jour du scrutin (30 juin 2019) comme en témoigne l’ordonnance no 006/2019/CS/CAB/CH-A signée le 7 juin 2019 par le Président de ladite institution. Ce dernier a aussi déclaré dans l’émission Club de la Presse du 7 juin 2019 sur la radio Kanal FM que les candidats dont les listes ont été invalidées pourront connaitre les motifs de rejet de leurs dossiers le 11 juin 2019 au greffe de la Cour Suprême afin d’exercer d’éventuels recours pour que tout se passe dans la paix. Toutes ces dispositions sont intéressantes mais nécessitent du temps pour permettre à la Cour Suprême de prendre des décisions finales relatives aux candidatures.

Or, il se trouve que les campagnes élections devraient commencer le 14 juin 2019. L’organisation et la réussite de ces campagnes nécessitent une bonne préparation.
Monsieur le Président, vous êtes le Père de tous les togolais et vous ne pourriez que chercher la paix et le bonheur de ce peuple. Vu la situation présentée plus haut, Monsieur le Président, il serait préférable que sur votre instruction personnelle que le Gouvernement décide de la prorogation de la date du scrutin prévue pour le 30 juin 2019 ""d’une semaine ou de deux semaines"" en vue de permettre à tous les candidats de bien préparer leur campagne électorale.

Je vous remercie pour votre écoute attentive constante et la prise en considération des doléances de vos concitoyens engagés pour la paix et le développement de notre chère patrie.

Pascal Edoh AGBOVE