Infos Togo Les internationaux togolais et le Mercato estival

Transferts, prolongations, convoitises : Le point !

Publié le samedi 25 août 2018, par

Encore quelques jours et les portes du marché des transferts se fermeront pour ce qui est de cet été. En tout cas, tout comme ce sera le cas pour les joueurs des autres pays du monde, le mercato ne s’arrêtera pour les joueurs togolais qu’à l’ultime minute où ses portes seront fermées. En récapitulatif, voici les mouvements enregistrés de la part de ces jeunes togolais ces dernières semaines. On peut sans se tromper dire que les « Toulonais » du Togo (les joueurs qui ont pris part au tournoi de Toulon cette année) ont aussi la côte, tout comme leurs aînés déjà confirmés. Outre le capitaine des Espoirs togolais, Ouro-Sama Hakim qui est parti pour la Ligue 1 de France, le portier Agblémagnon et Guillaume Yenoussi ont aussi trouvé un port d’attache. Peniel Mlapa a pris la direction de la première division hollandaise alors que la convoitise dont le défenseur togolais, Djene Dakonam fait l’objet et a obligé les dirigeants de Getafe à finalement fixer le prix pour son départ…

Dans les lignes qui suivent, les infos sur les mouvements de ces joueurs qui se sont expatriés…

Ouro-Sama Hakim, unanimité autour de son transfert à Lille
C’est le moins que l’on puisse dire suite aux messages de félicitation et d’encouragement qui ont fusé de partout suite à la signature de contrat de Ouro-Sama Hakim, le 4 Juillet dernier, et dont certains sont signés par ses aînés en sélection nationale tel, Matthieu Dossèvi. Relégué la saison écoulée avec Metz de cette Ligue 1 vers la Ligue 2, mais qui a finalement rejoint Toulouse FC, l’ancien joueur de Valencienne et de Le Mans s’est dit très heureux pour son jeune frère « qui va pouvoir continuer sa progression dans un bon club en France », avant de l’appeler « à jouer maintenant » sa partition pour continuer par être « une fierté pour le pays ». Désormais ancien sociétaire de l’AS Togo Port de Lomé, Ouro-Sama Hakim, également un des jeunes loups de la défense de la sélection nationale A du Togo, a signé avec Lille pour une durée de cinq ans.
« Formé au Liberty Sport Académie d’Agbodrafo, Hakim Ouro-Sama est un jeune défenseur central (né le 28/12/1997) transféré en 2016 à l’AS Togo-Port de Lomé, club avec lequel il remporte le championnat ainsi que la coupe du Togo en 2017 et participe notamment à la Champions League de la CAF la saison suivante. Surclassé dès ses 16 ans en sélection togolaise U20, ce défenseur central vif (1m85, 74kg), technique et doté d’une bonne vision du jeu, décrit comme un garçon travailleur et rigoureux, tape alors dans l’œil de Claude Le Roy, le sélectionneur du Togo. L’ancien coach du Cameroun, du Sénégal et du Ghana, notamment, n’hésite d’ailleurs pas à lui offrir ses premières capes internationales et à l’emmener au Gabon parmi les 23 Éperviers pour la dernière Coupe d’Afrique des Nations 2017 », pouvait-on lire sur le site officiel du LOSC.

Gakpé en route pour une destination inconnue
Cette destination restera en tout cas inconnue jusqu’à ce qu’elle ne soit finalement dévoilée. Le joueur d’Amiens SC, 29 matchs 3 buts et 2 passes décisives, durant la saison 2017-2018, a annoncé sont départ, après avoir pris part à sa manière au maintien du club Picard en Ligue 1 Conforama.
Il met ainsi fin à une collaboration qui dure depuis seulement Août 2017. Selon certaines sources, le joueur (31 ans) qui revenait en Ligue 1 après une aventure italienne à Genoa, Atlanta Bergame, Chievo Verone, veut à nouveau mettre le voile pour l’étranger et d’autres aventures.
Toutefois, libre désormais de tout contrat, Serge Gakpé pourrait atterrir d’après nos confrères de Footmercato en MLS (Major League Soccer). Il y possèderait quelques touches. Son nom est associé à certains clubs comme l’Impact Montréal, où officie le technicien français Rémi Garde, le Chicago Fire et Orlando City. Ce sont là des clubs qui se disputeraient ainsi la signature de l’ancien pensionnaire de l’AS Monaco et du FC Nantes. En attendant toute confirmation, il dit « merci aux supporters, coéquipiers, staff, direction » de Amiens SC et leur souhaite « bonne continuation en Ligue 1 Conforama… ».

Sunu est Turc !
Il n’a pas changé de nationalité, le Franco-Togolais, Gilles Sunu mais tout simplement de club et de championnat.
Toujours convoité par le staff technique des Eperviers pour étoffer son effectif en vue des prochaines campagnes des éliminatoires de la CAN 2019, Gilles Sunu au terme de trois saisons avec Angers a décidé de prendre la direction de la Turquie où l’attend déjà d’autres Togolais, dont Emmanuel Adebayor.
Son contrat arrivé à terme avec le club angevin, l’attaquant de 27 ans a alors signé un contrat de deux ans avec Erzurumspor, club qui évoluera en Super Lig en Turquie la saison à venir.
A tout prendre, en 3 saisons, Gilles Sunu, formé à Arsenal, c’est un total de 55 matches pour seulement 3 petits buts.

Cédric Mensah passe de Mans au Stade Lavallois
A défaut d’un club de division supérieur, le portier togolais Cédric Mensah devra se contenter d’un autre club de National, le Stade Lavallois. Artisan au même titre que les autres joueurs du Mans à une accession à la division Nationale (D3), le joueur a été laissé libre et avait le choix entre les clubs qui pourront solliciter ses services. Il s’est finalement accordé avec Stade Lavallois, club également de National et a signé un contrat d’une saison plus une année supplémentaire en cas de montée en Ligue 2 française. A la signature de son contrat il y a quelques jours, Cédric Mensah est bien conscient de la nouvelle aventure qui l’attend et partage l’ambition affiché par le Stade Lavallois. « Je suis heureux de m’inscrire à nouveau dans un projet ambitieux et de pouvoir apporter ma pierre à l’édifice afin d’aider le club à retrouver son rang. Merci aux dirigeants et au staff pour leur confiance », confiait-t-il.
On peut d’ores et déjà croire que les expériences prises ces dernières années avec Colmar et le Mans seront d’un grand apport pour celui qui n’est plus appelé en sélection nationale du Togo depuis un moment et qui semble être en forme plus que jamais.

Jeannot Koffi-Kpondou, retour à la case-départ !
Son nom ne dit pas grand-chose aux amoureux du ballon rond togolais mais il pourrait l’être au fil des années. Lui, c’est bien le nouveau sociétaire de Lyon Duchère AS, en National (D3 française), Jeannot Koffi-Kpondou (29 ans).
Titulaire incontesté dans l’effectif de l’AS Saint-Priest en National 2 toute la saison dernière, il est parvenu à reconquérir les dirigeants de Lyon Duchère, club dans lequel il a été d’ailleurs formé, qui n’ont pas hésité à le « rapatrier » et à le faire signer un nouveau contrat.
En attendant de rentrer dans le vif du sujet, Koffi-Kpondou se dit « très heureux de revenir à la maison et de pouvoir rejouer sous la tunique duchéroise ».
Arborant dès lors le maillot au dossard 19 pour la saison 2018-2019 du Championnat National de Football, il devra donc mettre au service du club sa technique et ses relances appliquées, lui qui pourrait évoluer sur l’aile tout comme en défense central. En tout cas de tout ce qui précède, Lyon Duchère, 6ème au classement final de la saison dernière, en a besoin dans son ambition pour une montée en Ligue 2 la saison prochaine.

Narey passe à Hambourg
Latéral gauche de métier, le joueur pouvant être utilisé comme milieu de terrain n’est plus sociétaire de Greuther Furth. Depuis quelques jours, il a signé toujours en Bundesliga II pour Hambourg et ceci, avec une seule ambition : apporter sa contribution pour une montée en Bundesliga la saison prochaine.
C’est à n’en point douter, sa saison 2017-2018 assez bonne qui a motivé les dirigeants hambourgeois à le solliciter pour l’opération montée. Khaled Narey, a disputé durant la saison écoulée, 34 matches en tant que titulaire et a trouvé le chemin des filets à 6 reprises. Ce qui n’est pas du tout mal pour un latéral pouvant également évoluer en milieu de terrain.
Narey arrive donc à Hambourg pour un contrat de 1,74 millions d’Euro, soit environ 1,141 milliard de F cfa.

Peniel Mlapa, destination la première division hollandaise
C’est sa première traversée des frontières. L’attaquant togolais de Dynamo Dresden qui a fait toutes ses classes, du moins en matière de football, entre la Bundesliga I et II devra vivre l’expérience hollandaise, à compter de la saison 2018-2019.
En baisse de régime la saison dernière avec le club de Dynamo Dresden qu’il avait rejoint pourtant à l’été 2017, il a décidé de sceller son sort avec VV Venlo, club de première division des Pays-Bas.
Il est prêté par le Dynamo Dresde (D2 allemande) au club hollandais après une saison 2017-2018 au cours de laquelle il n’a inscrit que 4 buts et n’est pas parvenu à s’imposer. On espère dès lors que cette exportation de son talent vers les Pays Bas lui permettra d’effacer cette mauvaise passe.
Précédents clubs de Mlapa, VfL Bochum, Nuremberg, Borussia M’gladbach, Hoffenheim et Munich 1860.

Lalawele, direction l’Azerbaïdjan
Un an seulement après son retour en Turquie et revoilà Atakora Lalawélé qui a mis le voile. Et cette fois-ci, ce n’est plus pour les championnats Scandinaves (Suède et Norvège) où il a passé quelques saisons, mais plutôt pour le FK Qabala (club de Premyer Liqasi c’est-à-dire Première division Azéri) d’Azerbaïdjan.
L’international togolais, s’est engagé avec le club azéri pour une durée d’un an et demi. Une signature qui permet donc au joueur togolais de disputer les préliminaires de la Ligue Europa, vu que le club de la ville de Qabala a fini la saison dernière à la deuxième place de son championnat derrière Qarabag. Si déjà pour ces préliminaires de la Ligue Europa, les choses n’ont pas bien commencé pour Lalawélé et ses nouveaux coéquipiers, l’objectif de la saison 2018-2019 est bien clair : renverser Qarabag et finir champion d’Azerbaïdjan.
Pour attirer les attentions des dirigeants du club Azéri sur sa personne, Lalawélé a signé la saison dernière en Turquie, 3 buts en 32 rencontres. On espère dès lors qu’en contribuant à remplir les objectifs du FK Qabala cette saison, il réussira également à franchir un nouveau palier dans sa carrière de footballeur. Ce ne sera que pour le bonheur de la sélection nationale du Togo où il se révèle au jour le jour comme un des cadors.

Mawouna au Maroc
A 26 ans, le plus Néerlandais des joueurs togolais, Amevor Mawouna, a décidé de mettre le cap sur le Maroc. Le défenseur togolais qui évoluait la saison dernière avec le Dordrecht, club de deuxième division néerlandaise, auteur de 23 matches dont 18 comme titulaire la saison dernière, a signé un contrat de deux ans avec le club marocain de première division Chabab Rif Al Hoceima. Perdu de vue depuis un bon moment, le joueur devra carburer dur pour une meilleure saison et, pourquoi pas, mériter la confiance du staff technique des Eperviers du Togo. En tout cas, à 26 ans il a encore des choses à apporter à la sélection togolaise surtout en étant au mieux de sa forme.

Romao a franchi les portes du Stade de Reims
Jacques Alaixys Romao a signé son retour en Ligue 1 de France. Et ceci en passant par la porte du Stade de Reims. Parti de la Ligue 1 de France en 2016 pour la Grèce et l’Olympiakos, le milieu défensif togolais a signé avec le club rémois, promu en Ligue 1 au terme de la saison écoulée, un contrat de deux ans. Ainsi, le milieu de terrain togolais, âgé de 34 ans, aura à apporter au club qui retrouve également la Ligue 1, son expérience de 15 ans à travers les différentes divisions du football français (du National avec Toulouse à Marseille) et un peu du football grec qu’il a côtoyé ces deux dernières années. Pour rappel, Romao n’est pas le premier togolais à porter la tunique du Stade de Reims. Ces dernières années, le portier Kossi Agassa et le milieu offensif, Floyd Ayité ont aussi fait partie de l’effectif de ce club. Bonne chance au joueur en attendant toute retraite.

Djene Dakonam, un joueur, six pistes !
Ce n’est pas, en tout cas pour rien que nos confrères de Footmercato, indiquent en titre que Djene Dakonam affole le mercato. Il affolera encore plus le mercato d’Eté de cette année quand on sait que aujourd’hui derrière lui, il y a pas moins de quatre concurrents anglais et deux espagnols qui entendent voir Getafe leur céder leur révélation de la saison dernière, le Togolais Djene Dakonam. Au rang des clubs anglais qui souhaitent voir l’ancien défenseur du Coton Sport de Garoua arriver dans leur effectif, il y a les grand Arsenal et Tottenham, Leicester et West Ham. Alors que du côté espagnol c’est finalement l’Atletico Madrid et Séville qui sont à l’affût. En tout cas, tous six, ils connaissent le prix fixé, 35 millions d’euros au moins. Et cet n’est pas cette source proche du club de Madrid qui se confiait à nos confrères de Footmercato qui réduirait le prix. « On sait que Djené veut quitter le club, mais pour nous, il ne partira qu’au juste prix, c’est à dire au moins 35 M€. Après sa saison, il y a beaucoup de clubs européens qui le veulent mais on ne fera pas n’importe quoi », déclarait-elle. Voilà bien un dossier qui promet une fin de mercato chaude du côté de Getafe.

Le Danemark ouvre ses bras à Franco Atchou
Son n’est autre que Franco Atchou qui a signé depuis le 26 Juillet 2018, un contrat de trois saisons avec le club de deuxième division du championnat danois, Fremag Amager. Un des jeunes loups du milieu de terrain des Eperviers du Togo, le joueur de 22 ans formé au Centre AAFA d’Ablogamé, un quartier de football dans la partie Sud-Est de Lomé, le jeune loup passé par Dyto de Lomé, le Stade Malien et Enyimba du Nigeria se lance ainsi dans une aventure pour la conquête de l’Europe. On ose en tout cas croire que le Fremag Amager, est la bonne porte pour accéder aux projecteurs du football européen et ses championnats d’un niveau encore plus relevé. Première conclusion que l’on peut tirer de cette signature, c’est que le technicien français des Eperviers du Togo, Claude Le Roy ne s’est pas trompé sur les potentialités et la marge de progression du joueur quand à quelques semaines de la CAN 2017, il l’intégra à son effectif (des 23 pour la phase finale) pour la compétition, à la surprise de certaines qui attendaient d’autres noms autres que celui du jeune Franco. En plein dans les réalités du championnat danois de la deuxième division depuis déjà trois journées, tout le mal que l’on puisse souhaiter au joueur est qu’il puise de son expérience continentale pour accroitre sa marge de progression et réussir ce nouveau challenge qui s’offre à lui.

Guillaume Yenoussi au Bergerac Périgord
Il n’aura pas fait le déplacement de Toulon il y a quelques mois de cela avec les Eperviers Espoirs, pour rien. Le joueur formé à Swallows puis prêté la saison dernière à Dyto de Lomé, Guillaume Yenoussi a mis depuis quelques jours le cap sur la France et précisément le Bergerac Périgord, un club de National 2. Le jeune ailier international togolais qui a d’ailleurs eu le mérite d’être parfois convoqué chez les Eperviers A (une dizaine de fois), par le technicien français, Claude Le Roy, a paraphé un contrat de deux ans avec ce club français. Ce qui lui permettra de continuer d’apprendre et de progresser. On peut dire que c’est un nouveau challenge qui s’offre au joueur de 21 ans qui a déjà prouvé ses valeurs au sein des Robots rouges. On espère dès lors qu’il en fera autant avec le Bergerac Périgord.

Matthieu Dossèvi, cap sur Toulouse !
Il n’aura finalement végété en Ligue 2 avec le FC Metz que le temps d’une journée de compétition. Le milieu offensif togolais, Mathieu Dossèvi, est devenu depuis presque trois semaines, Toulousain. Le jeune frère de Thomas a signé un contrat de deux ans, plus une année en option, avec Toulouse. Mathieu Dossèvi qui a satisfait à toutes démarches qu’impose son transfert est d’ailleurs déjà rentré dans le vif du sujet avec le club de la Ville rose, puisqu’ayant perdu (0-4) d’entrée face à Marseille en 1ère journée de Ligue 1 le week-end passé. Titulaire lors de cette rencontre, Mathieu a été sorti au cours du jeu. Pour son passage du FC Metz à Toulouse du président Olivier Sadran, l’indemnité de transfert du Togolais s’élève à 2,25 millions d’euros (soit environ 1,476 milliard de F cfa), plus 125 000 euros d’éventuels bonus. Pour information, l’ancien joueur du Standard de Liège a inscrit la saison dernière en Ligue 1, un seul but avec le FC Metz et a délivré au même moment onze passes décisives en 30 matches.

Ventspils FK de Lettonie a signé Dové
L’ancien pensionnaire du centre d’Académie d’Agbodrafo (Togo), de Free State Stars, de Supersport United, d’Orlando Pirates et Mamelodi Sundowns (tous des clubs de première division en Afrique du Sud), Womé Dové a signé avec le Ventspils FK de Lettonie un contrat qui court jusqu’en 2020. Pour se préparer pour ce nouveau challenge qui le mène désormais hors du continent africain, pour l’Europe, il faut dire que le joueur a gratifié le public sportif togolais d’une belle performance lors de la phase retour du championnat national de football de 1ère division saison 2017-2018, qu’il a fait au sein de l’effectif de Gomido de Kpalimé, une fois de retour de l’Afrique du Sud. Pour rappel, il fut Meilleur joueur de la Coupe du Togo et a été aussi double buteur lors de la finale de la Coupe de l’indépendance du Togo contre le champion de la saison, Koroki de Tchamba. Des prestations qui font dire à certains qu’il a été un des grands artisans de la bonne saison du club du Grand Kloto, qui devra représenter au passage le Togo en Coupe CAF, la saison prochaine. Pour la petite histoire, Dové retrouve au sein du Ventspils FK de Lettonie, un autre togolais en la personne de l’ancien Epervier, Mamah Abdoul-Gafar.

Agblemagnon dans les perches du SD Ponferradina
SD Ponferradina, en D2 B (Deuxième division B) espagnole, c’est le nouveau port d’attache pour le portier togolais Yorgan Agblémagnon. Formé au Havre, le désormais ex gardien du CD National de Funchal U19 (Portugal), à qui le technicien français, Claude Le Roy a ouvert les portes de la sélection nationale du Togo depuis un moment, a signé son contrat après avoir passé avec succès la visite médicale. Né en 1999 à Vierzon en France, il fera désormais partie du groupe des Blanquiazul pour cette saison et devra composer avec la concurrence vu que le club disposait avant son arrivée de deux gardiens du but, à savoir David Gomez et Gianfranco Gazzaniga. On peut dire que c’est le 3ème « Toulonais » du Togo, après Ouro-Sama Hakim et Guillaume Yenoussi à changer de club. Bon vent à lui !

Maxime Awoudja chez les pro du Bayern Munich
Maxime Awoudja (20 ans) a signé son premier contrat professionnel de sa jeune carrière et ce fut un contrat d’une durée de trois ans avec le Bayern Munich, club au sein duquel il a fait ses classes de jeune. Selon les informations, le jeune joueur d’origine togolaise, défenseur central de métier, est passé par l’effectif U19 puis l’équipe B (29 apparitions la saison dernière, 4 buts), avant d’atterrir aujourd’hui chez les aînés, les pro qui disputent la Bundesliga I. Si le souhait de plus d’uns du côté du Togo est de le voir à l’œuvre avec les professionnels du club bavarois, le directeur sportif du club, Hasan Salihamidzic, pour sa part vante déjà les mérites de ce jeune joueur. D’après lui, c’est bien un « défenseur central rapide et fort ». Aussi, insiste-t-il dans son euphorie et son enthousiasme vis-à-vis du jeune Awoudja, sur le fait qu’il « a prouvé son potentiel dans nos amateurs et séances d’entraînement avec les pros ». Pour sa part le joueur lui se veut modeste en se disant tout « simplement heureux d’avoir signé ce premier contrat professionnel ici au Bayern » et a déjà la tête au travail. « Je dois travailler au moins aussi dur qu’auparavant », informe-t-il. Encore un joueur que le staff technique du Togo doit se battre pour attirer vers le nid des rapaces du Togo ? Inutile de le dire, vu que l’on ne dispose pas réellement d’éléments pour pronostiquer sur une telle éventualité.


Dossier réalisé par M.G
(Source L’Equipe Sportive)