Infos Togo CENI / OBUTS, le NET et le COPED remplacés par la CDPA, le PNP et l’APED Togo

Tout coince autour du siège occupé par l’UFC

Publié le mardi 9 octobre 2018, par Gabinho

C’était déjà attendu depuis quelques jours et suite aux courriers envoyés au président de l’Assemblée nationale par les partis politiques comme OBUTS, NET et de l’organisation de la société civile COPED, informant du retrait de leurs représentants à la faveur des nouveaux entrants.

Au terme d’une élection-nomination qui a eu lieu aujourd’hui à l’Assemblée nationale, les députés de manière consensuelle ont validé les noms des candidats envoyés par la CDPA, Sibabi Boutchou, du PNP, Sebab-Gueffe Tchah Tchassanti Nourdine, et de l’APED (membre du Front Citoyen Togo Debout), Kluvia Mateli Amétépé Seth.

Ce qui n’a pas été du tout le cas pour les sièges des partis parlementaires. Et pour cause, le consensus n’a pu être dégagé autour du statut de l’UFC (Union des Forces de Changement). Le parti s’est depuis plusieurs jours déjà opposé à quelque retrait de son représentant à la CENI, Jean-Claude Homawoo (photo), parce que se réclamant parti membre de l’opposition et donc qu’à ce titre, disposant de tous les droits de s’offrir un des sièges à la CENI. Chose que les partis membres de la C14 contestent, car pour ces derniers, on ne saurait être de la majorité présidentiel et au gouvernement et se prévaloir de titre d’opposition.

Ainsi, faute de consensus autour de ce siège occupé par l’UFC, le président de l’Assemblée nationale n’a eu autre choix que de renvoyer cette deuxième partie des votes à une prochaine session, une fois que le consensus sera trouvé. Wait and see !
T228