Infos Togo Affaire de produits laitiers contaminés

Sogadji réclame des actions judiciaires contre les importateurs

Publié le jeudi 7 décembre 2017, par Gabinho

Depuis hier, le gouvernement a officiellement évoqué par le biais du ministrère de la Santé, les actions menées et qui confirment la ""rumeur qui faisait état de la circulation sur nos marchés d’une catégorie de lait à usage pour enfant contaminé à la salmonelle et impropre à la consommation humaine"". Dans cette sortie au travers d’un communiqué, le Ministre Moustafa Mijiyawa, ""affirme qu’après le contrôle de ses services techniques que le produit laitier en question de types Picot 390g, Picot 400g et Milumel 900 g n’est plus conseillé aux consommateurs. Il a par ailleurs demandé le retrait du produit sur toute la chaîne de distribution ainsi que sur toute l’étendue du territoire national"".

Tout en saluant toutes ces initiatives, la LCT (Ligue des Consommateurs du Togo) d’Emmanuel Sogadji, croit qu’il faudra aller au-delà des actions déjà entreprises. Elle invite donc ""à intenter des actions judiciaires contre les importateurs du produit afin qu’ils subissent la rigueur de la loi"". Aussi, invite-t-elle ""toutes les familles qui ont administré ce lait à leurs enfants d’y mettre fin tout en signalant à tous les services compétents des conséquences de cours, moyens et longs termes sur leurs enfants. Elle les encourage à se référer à son secrétariat pour faire une déposition pour des actions juridiques contre les opérateurs économiques importateurs dudit produit car le souci de protection du consommateur ne doit en aucun cas se limiter uniquement par la protection de ceux qui ont acheté le produit mais aussi ceux qui l’ont déjà utilisé"" La LCT justifie sa position par le fait que ""les conséquences de consommation d’un produit contaminé sur la santé des consommateurs ne sont pas à négliger si facilement"".

Elle s’associe enfin au ministère de la Santé pour appeler ""les consommateurs à demeurer vigilants face à la prolifération des produits frelatés impropres à la santé"".
T228