Infos Togo Mondial de Football / Couacs des équipes africaines

Robert Malm accuse « l’indiscipline »

Publié le mardi 19 juin 2018, par

Après l’Egypte, le Maroc, le Nigeria, la Tunisie est aussi passé à la trappe hier Lundi pour sa première sortie du Mondial Russie 2018, face à l’Angleterre qui l’a finalement battu sur le fil 1-2. Ainsi, après la sortie de quatre des cinq représentants du continent africain, c’est un zéro pointé au tableau. Une situation qui interpelle plus d’uns, dont l’ancien international togolais, converti consultant de BeIn Sports, une des télévisions qui diffusent le Mondial, Robert Malm.

Pour cet ancien attaquant des Eperviers du Togo qui a fait le Mondial 2006 avec la sélection togolaise, « pour que le talent et le potentiel d’une équipe africaine s’expriment, il faut de la discipline. Jamais une équipe africaine n’est allée loin en Coupe du monde sans une discipline de fer ».

On peut dire que cette analyse de situation faite par Robert Malm, à la vielle du démarrage d’édition de 2018 (14 juin-15 juillet), continue de hanter les sélections africaines, surtout que quatre des cinq représentants africains en Russie ont aussi à leur tour mal engagé cette phase finale, avec des défaites sur le fil. L’Egypte a perdu face à l’Uruguay 0-1 alors que le Maroc a été défait par l’Iran sur le même score, le Nigeria battu par la Croatie 2-0 et la Tunisie aussi battue par l’Angleterre 1-2. On attendant de voir ce produira le Sénégal ce mardi sur le coup e 15 heures face à la Pologne d’un certain Lewandowski.

Pour rappel, en 88 ans, aucune sélection africaine n’est parvenue à atteindre l’étape des demi-finales, celles qui ont fait le mieux sont le Cameroun, le Nigeria et le Sénégal qui ont été éliminées en quarts de finale.

T228