Infos Togo La Coalition des 14 sonne le dégel

Retour imminent des manifestations publiques au Togo ?

Publié le mardi 6 mars 2018, par

C’est une interrogation légitime et qui pourrait connaitre une réponse affirmative suite à la rencontre ce jour entre la Coalition des 14 et le Facilitateur, le président Ghanéen, Nana Akufo-Addo, à Accra.

Mais en attendant cette rencontre sur invitation du Facilitateur, la Coalition, par un communiqué signé de sa Coordinatrice, Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson, dans un communiqué en date du 05 Mars 2018, a tenu à porter « à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’elle se sent dorénavant déliée de son engagement à geler ses manifestations ».

Comme justificatif d’une telle décision prise par la Coalition, elle indique que « c’est avec consternation qu’elle a appris, que dans la nuit du samedi 24 au Dimanche 25 Février, des militaires ont passé à tabac les populations de Kparatao, village d’origine du Président du PNP ; une attitude contraire à l’esprit d’apaisement souhaité par tous » et aussi, que « pire, le jeudi 1er Mars, le Pouvoir nomme les Présidents des CELI (Commission Electorale Locale Indépendante), montrant ainsi, par cet acte, sa volonté de continuer à conduire de manière solitaire et unilatérale le processus électoral, malgré la demande contraire émise par le dialogue ».

Pour Mme Adjamagbo Johnson et ses camarades de lutte, « cette posture du gouvernement constitue une rupture flagrante et inacceptable avec les engagements pris par le régime dans le cadre des mesures d’apaisement ».

Ils invitent dès lors « les populations à se tenir prêtes et à être à l’écoute de ses prochains mots d’ordre ».

C’est en tout cas une rupture qui n’augure pas un lendemain pour la reprise du dialogue inter togolais ouvert depuis le 19 Février dernier et déjà suspendu à deux reprises.
T228