Infos Togo Autopsie des résultats des locales du 30 Juin 2019

Razzia de UNIR, l’ANC et la C14 comme principales forces de l’opposition, confirmation pour les Indépendants

Publié le vendredi 5 juillet 2019, par Gabinho

On connait les résultats provisoires des élections locales du 30 Juin dernier. Selon résultats proclamés ce Vendredi après-midi par la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) suivant les données des compilations transmises par les CELI de 114 des 117 communes du pays, c’est le parti au pouvoir Unir qui s’en sort avec une première place dans plusieurs communes du Togo.

Derrière le parti au pouvoir, auteur d’une razzia dans le Nord et d’une percée dans certaines communes du Sud, on constate que les deux autres forces politiques du pays ne sont autres que l’ANC de l’ancien Chef de file de l’opposition Jean Pierre Fabre, qui arrive en première position dans au moins deux communes (Golfe 1 et 4) puis vient la C14, cette coalition des partis politiques de l’opposition qui a soulevé des foules d’Août 2017 à Décembre 2018 pour réclamer des réformes politiques et le vote de la diaspora, qui, sans arriver en première position dans la moindre commune se positionne comme l’une des principales forces avec lesquelles tous ceux qui arrivent en tête et qui ont besoin d’alliance pour prendre les mairies doivent composer avec. C’est par exemple le cas dans Golfe 1 et Golfe 4 et dans une moindre mesure dans Golfe 5. Et dans Golfe 2 ou encore Bas-Mono 1, cette coalition est d’ailleurs en bonne posture pour faire des alliances et prendre la tête des communes.

La rédaction de Telegramme228 note également au passage et à regret que l’UFC, qui se veut la principale force de l’opposition à l’Assemblée nationale à la faveur des législatives du 20 Décembre dernier ne fait pas le poids. Le parti de Gilchrist Olympio ne se console qu’avec quelques sièges de Conseillers municipaux dans certaines communes, même si toutefois ces sièges peuvent être monnayés pour devenir des sièges de Maire-adjoints. Décevante est le score du CAR dans plusieurs communes, qui toutefois arrive en première position dans Yoto 1 avec 7 sièges, ainsi que de ses alliances avec le Nid ou encore le MCD au nom d’une certaine Coalition dite rénovée.

Plus décevante, l’est encore le score de la CPP (1 siège sur les 114 communes) de Francis Ekon et aussi de Santé du Peuple (0 siège) de Dr William Kouessan qui n’affiche plus vraiment une réelle santé hors de la C14, ceci alors que les partis non actifs sur le terrain comme CLE (Cercle des Leaders Émergents), PDR ou encore ATE (Alliance Togo Ecologie) sont pour leur part parvenus à rafler au moins quelques sièges dans certaines communes.

On ne passera pas sous silence la poursuite de la vague MRC d’Abass Kaboua dans Danyi, où il s’en sort avec pas moins de 5 sièges sur deux communes. Toutefois, la même santé n’est pas constatée avec le NET de Gerry Taama ou encore le PDP de Bassabi Kagbara qui devront faire avec les quelques sièges gagnés alors que l’on les attendaient peut-être encore mieux.

Des indépendants CRAD, Hysope, Gbenodou, Novissi, Alolédou, Mianto Kpoé Lawoé, ou encore Bâtir, pour ne citer que ceux là, ont également fait forte impression durant ces locales et s’affichent comme des porte-voix du peuple avec lesquels il faudra désormais compter.

T228