Infos Togo « Togo Debout » prend date avec les Togolais pour le 20 juillet à Lomé

Raphaël Kpandé-Adzaré : « Alpha Condé sur les médias internationaux ne règle en rien la crise togolaise. Il ne doit pas nous distraire »

Publié le jeudi 5 juillet 2018, par Gabinho

Visiblement le Front Citoyen Togo Debout ne compte réellement sur la CEDEAO pour un règlement de la crise togolaise. En conférence de presse hier mercredi, ce Front n’a pas été du dos de la cuillère quant à son avis sur la sortie d’Alpha Condé.

Dans la déclaration ayant sanctionnée cette rencontre, pour le FCTD qui entend voir la CEDEAO fait montre d’une autre posture que celle présentée aux Togolais en 2005 lors qu’il s’est agi de la succession d’Eyadéma Gnassingbé, « si la CEDEAO ne veut plus être réellement un simple syndicat des chefs d’Etat, comme l’a dit Alpha Condé. Il est temps que la CEDEAO soit une institution qui écoute les peuples et non seulement préserve les intérêts des dirigeants ».

Mieux, un des porte-paroles du FCTD, Raphaël Kpande-Adzaré, « Alpha Condé sur les médias internationaux ne règle en rien la crise togolaise. Il ne doit pas nous distraire ».

Il reste convaincu que pour que la CEDEAO retrouve sa crédibilité aux yeux des Togolais, elle se doit de prendre des mesures qui répondent aux aspirations du peuple togolais qui veut une alternance au pouvoir.

Aussi, le FCTD voit mal le fait que la CEDEAO ait donné une date indicative pour la tenue des élections. La bienséance d’après ce front serait qu’elle table sans détour sur les réformes avant de parler des élections.

C’est donc quelques unes des positions que le FCTD entend partager avec les Togolais le 20 Juillet prochain au cours d’un meeting sur le terrain d’Akassimé, près du siège de la CDPA à Lomé. Au cœur de cette rencontre à laquelle les Togolais sont conviés, il y aura comme sujets, les dernières discussions entre les protagonistes de la crise politique et le communiqué final des facilitateurs.
T228