Infos Togo L’AFRIQUE DE L’OUEST SOUS LES EAUX

Prudence et vigilance

Publié le lundi 14 septembre 2020, par Gabinho

En Afrique de l’Ouest, les inondations font de nombreuses victimes, obligeant même de fuir leur habitation, des milliers de personnes, victimes d’un éboulement de terrain ou de la montée des eaux, ces dernières semaines des conséquences d’inondations diluviennes. Pour prévenir ce dégât qui a déjà détérioré habitations, ponts, pistes ou encore des cultures au nord du Togo, le MMLK propose certaines solutions aux habitants des zones inondables de Lomé.

Il est en effet plus aisé d’empêcher une situation délicate ou un problème douloureux, que de les résoudre, autrement dit, prévenir vaut mieux que guérir. Du Bénin au Sénégal, en passant par le Burkina Faso, le Niger et le Nigeria, pour ne citer que ces pays, les eaux en furie n’épargnent rien sur leur passage, endeuillant de nombreuses familles et détruisant habitations et infrastructures publiques. QUELLES MESURES PRÉVENTIVES POUR LE TOGO ?, s’interroge le MMLK (Mouvement Martin Luther King).

A cet effet, il « recommande la prudence et la vigilance aux populations qui habitent les zones reconnues souvent inondables dans le Grand Lomé et sur toute l’étendue du territoire »

Pas plus que la semaine dernière, des habitations, des ponts, des cultures, etc. ont été dévastés par ces pluies de rares intensités qui ont amené Koutéra Bataka, le ministre de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique à « constater l’ampleur des inondations qui affectent les cultures, mais aussi, qui créent des dégâts au niveau de certains ouvrages de franchissements ».

« Selon les spécialistes, ces précipitations ont défié toutes prévisions météorologiques et pourraient s’abattre sur d’autres de l’Afrique. » c’est pourquoi la voix des sans voix interpelle tant les dirigeants que les populations à prendre des « mesures préventives appropriés ».
Yvette S. /T228