Infos Togo Projet Villes-Santé et lutte contre la Covid-19

AIMES-AFRIQUE appuie le gouvernement togolais dans 700 villages du Togo

Publié le mardi 25 août 2020, par Gabinho

A travers une opération de distribution de kits sanitaires dans le cadre de la lutte contre la pandémie liée au Coronavirus, au Togo, démarrée ce Lundi 24 Août 2020 à Sotouboua, l’ONG AIMES-AFRIQUE de Dr Michel Kodom, marque une fois de plus son appui au gouvernement togolais mais aussi aux 700 villages composants les 5 villes concernées par le projet Villes-Santé, mis en œuvre depuis Septembre 2018.

A Sotouboua et à Kara ce Lundi, ce projet qui du fait de la période de Covid-19 a réadapté deux de ses composantes, a permis à l’ONG AIMES-AFRIQUE de faire don de machines à coudre, de distribuer des dispositifs de lavage des mains, des gangs, des combinaisons, blouses, thermo flash, solutions hydro alcooliques et du savon liquide dans les centres de santé.

Une action qui va concerner toutes les 5 villes qui accueillent le projet Villes-Santé, d’après le président-fondateur d’AIMES-AFRIQUE, Dr Michel Kodom. Face à la recrudescence de la maladie au Togo, « il urge que les actions de lutte contre la maladie s’intensifient », a indiqué le premier responsable de cette ONG. Aussi, a-t-il précisé, « en appui donc aux efforts du gouvernement, du comité local de gestion de la riposte contre la pandémie et surtout du comités de pilotage préfectoral (CPP) du PVST, des Comités de Pilotage Cantonaux (CPC) et ceux villageois (CPV) installés dans le cadre du projet ville-santé soient 5 CPP, 65 CPC et 665 CPV, l’ONG Aimes-Afrique fait un appui de 700 machines à coudre, thermoflash 300 unités, 200 dispositifs de lavage des mains, 10.000 litres de savon liquide, solution hydro alcoolique 5.000, 3.000 boites de gants, 200 combinaisons de protection renforcée, 1.000 sur blouses et des kits alimentaires pour les familles des patients atteints de Coronavirus. Ces 700 machines à coudre serviront pour la confection des masques artisanaux dans chacun des 665 villages soit une machine par village. Des kits sanitaires composés de dispositifs de lave mains, des thermo flash, du savon liquide, du gel hydro alcoolique et des gants pour toutes les formations sanitaires afin de contribuer ainsi à limiter la propagation de la maladie au Togo en général et dans votre préfecture ».

Dans la foulée de cette opération rendue possible grâce aux partenaires tels que la Coopération allemande (BMZ), l’ONG Aktion Pit Togohilfe, Dr Kodom a annoncé l’entame à compter de la semaine prochaine d’ « une série de formation des formateurs de couturiers/couturières de toutes les villes bénéficiaires à Lomé en vue d’appliquer les normes établies dans la fabrication des masques locaux qui seront cousus localement ».

Toutefois, il en appelle face à la dangerosité du virus de la Covid-19 et l’inexistence d’un traitement approuvé à ce jour, les populations au « strict respect des mesures barrières qui constituent la seule alternative possible ».

Après Sotouboua et Kara, la délégation de Aimes-Afrique est attendue à Mango, Cinkassé, Kanté, Kpalimé et Vogan.

Pour rappel, entre autres composantes du projet Villes-Santé, on note « les formations et le renforcement des acteurs de la santé », « l’Education pour la Promotion de la santé », « les Mutuelle de Santé », « la Ciné Santé Mobile », et « les missions médico-chirurgicales ».
T228