Infos Togo Grève de 6 jours des enseignants chercheurs de l’UL dès ce Lundi

« Preuve d’une négligence et d’un abandon des autorités gouvernementales vis-à-vis de l’enseignement supérieur du Togo », d’après la SEET

Publié le dimanche 3 juin 2018, par

Sauf revirement de dernière minute, les enseignants chercheurs de l’Université de Lomé, seront en grève à compter de demain lundi et ce pour six jours. C’est ce qu’ils ont fait savoir à travers une note rendue publique en milieu de cette semaine finissante.

Premiers victimes de ces grèves des enseignants chercheurs, ce sont les étudiants dont la SEET (Synergie des Elèves et Etudiants du Togo) s’est portée garante de défendre les intérêts. Dirigée par Basile Aménuvévé, cette synergie a réagi à ce mot d’ordre de grève. Pour elle, qui dit « avoir appris par voie de presse le mot d’ordre de grève de 6 jours lancé par les enseignants chercheurs de l’université de Lomé à partir du lundi 4 juin prochain afin d’obtenir satisfaction de leur plate-forme revendicative », il s’agit d’un mouvement d’humeur pour des revendications légitimes.

Et pour la SEET, cette grève des enseignants chercheurs n’est que « la preuve d’une négligence et d’un abandon des autorités gouvernementales vis-à-vis de l’enseignement supérieur du Togo ».

C’est donc pour cette raison que Basile Aménuvévé et ses collègues, « au nom de tous les Etudiants de l’université de Lomé voudraient apporter un soutien sans faille aux enseignants chercheurs dans leur action en vue d’amener les autorités togolaises à prendre conscience de l’importance de l’éducation pour le développement d’un pays ».

Avec pour leitmotiv, « unis pour la même cause, la lutte continue », la SEET « invite à cet effet tous les Etudiants des deux universités publiques du Togo à rester mobiliser pour le mot d’ordre qu’elle lancera dans les jours avenirs ».
T228