Infos Togo Cartographie de fertilité des sols agricoles au Togo, Où en est-on ?

Près de 90% des sols des Savanes et de la Kara très pauvres en potassium

Publié le jeudi 18 juin 2020, par Gabinho

Entrepris par le gouvernement togolais au travers de ses structures décentralisées, depuis 2017, le projet d’élaboration de la carte de fertilité des sols agricoles, porte ses premiers fruits. En effet, « FertiTogo », la plateforme digitale interactive d’aide à la décision pour une fertilisation raisonnée des cultures au Togo, innovation majeure liée à la fertilité des sols agricoles du Togo a permis d’échantillonner 2 millions d’hectares de sols.

Accessible sur tous les supports à savoir les ordinateurs, les tablettes et smartphones via le lien https://fertitogo.tg, le projet a bénéficié d’après les informations, de l’appui des partenaires comme la Fondation OCP du Maroc, le Projet de Développement des Agropoles du Togo (PRODAT, aujourd’hui APRODAT), l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et le Programme d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV). Des appuis qui ont aidé à échantillonner les sols sur deux (02) millions d’hectares soit 55,46 % des sols agricoles du Togo et de générer quatre (4) cartes thématiques de pH, Matière Organique (MO), Phosphore assimilable (P) et Potassium échangeable (K) pour les régions des Savanes et de la Kara ainsi qu’une carte de salinité (CE) des sols pour la région de la Kara.

Si cette élaboration des cartes de fertilité est actuellement en cours, et est à l’étape de la région Centrale, on note que sur les 100 % soit 755 300 ha des sols échantillonnés, 303 400 ha analysés pour le pH, K et CE.

Avant la Centrale, ce fut les Savanes et la Kara qui sont fixées sur l’état de leurs sols agricoles. Il ressort de cette cartographie au niveau des Savanes que 84% des sols sont peu acides (pH = 5,5 à 6,5) ; 84% pauvres à très pauvres en matière organique (<2% de MO) ; 59 % très pauvres (< 8mg/kg de sol) et 27% pauvres (8-15 mg/kg de sol) en phosphore assimilable et 87% très pauvres en potassium (< 90 mg/kg de sol). En termes de recommandations formulées, il est proposé des unités fertilisantes basées sur les données de ces analyses de sol pour 9 cultures majeures à savoir maïs, riz, sorgho, niébé, arachide, soja, sésame, tomate, et cotonnier.

Pour ce qui est de la Kara, les résultats sur les cartes des sols agricoles rapportent que 85% des sols sont peu acides (pH=5,5 à 6,5) ; 49% très pauvres en matière organique (< 2% de MO) et 43% moyennement pauvres en MO (2-3,5%) ; 93% très pauvres en phosphore assimilable (< 8mg/kg de sol) ; 88% très pauvres en potassium (<90 mg/kg de sol) et 99% des sols sont non salés (< 0,5 dS/m). il est dès lors recommandé à ce niveau, des unités fertilisantes basées sur les données d’analyses de ces sols sur 12 cultures majeures à savoir maïs, riz, sorgho, niébé, arachide, soja, sésame, tomate, cotonnier, anacardier, igname, manioc, dont les précisions sur les quantités d’éléments nutritifs nécessaires et par conséquent le nombre de sacs ou la quantité d’engrais qu’il faudra apporter, sont à retrouver sur le https://fertitogo.tg.

Outil moderne sur lequel les décideurs du secteur agricole togolais comptent pour accroître durablement la productivité agricole, améliorer le revenu des producteurs, réduire la pauvreté et assurer une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable, comme prôné par l’axe 2 du Plan National de Développement, pour une meilleure exploitation de Fertitogo, il est donc recommandé par l’ITRA de rentrer en contact avec son équipe de chercheurs spécialisés sur les sciences des sols pour des orientations pratiques et le Coordonnateur du projet d’élaboration de la carte de fertilité à l’ITRA, Dr Komla Ganyo (desireganyo@gmail.com Tél : 90 87 51 38).

Après les Savanes, la Kara et la Centrale, le projet de cartographie de la fertilité des sols agricoles va se poursuivre avec les régions des Plateaux et Maritime.
T228