Infos Togo SOCIÉTÉ

Poursuites judiciaires contre X dans l’affaire de vidéo de l’autorité locale

Publié le vendredi 4 décembre 2020, par Gabinho

Tous ceux qui ont contribué à la vulgarisation de la vidéo intime d’une autorité locale et une femme seront poursuivis. Contacté, l’autorité en question a reconnu certes la paternité de la vidéo mais dément tous les commentaires qui s’en sont suivis dans tous les sens.

Selon les informations reçues du concerné, tout est parti d’une fausse manipulation de sa femme, celle avec laquelle il est dans la vidéo. Dans un premier temps, elle a voulu supprimer la vidéo, mais c’est largué dans un groupe. Elle essayera alors de la supprimer du groupe ; mais l’option sur laquelle elle a cliqué n’a pas non plus permis de faire l’affaire.

Elle a opté pour “supprimer pour moi” au lieu de “supprimer pour tous”. Et pendant ce temps, quelqu’un d’autre du groupe s’est approprié de la vidéo et l’a partagée ailleurs. Et c’est comme ça que l’élément a fait le tour du monde dans un laps de temps, bien entendu le monde étant devenu un village planétaire avec les technologies de l’information et de la communication (TIC).

Contrairement à ce qui a été raconté dans tous les sens, la dame est bel et bien l’épouse légale de l’autorité en question. Elle est également une élue locale. Elle est bien l’épouse de l’autorité locale selon le mariage fait le 28 septembre 2019. C’était le troisième mariage pour l’homme et le second pour la femme. Et les deux ont consenti à l’option polygamie.

Rien de tout ce qui a été dit comme quoi elle serait une maitresse.