Monde FRANCE

POUR PACTISER AVEC LE DIABLE, IL A PROFANE 63 TOMBES

Publié le lundi 24 août 2020, par Gabinho

Pour accéder à la gloire, surtout dans le monde musical, plusieurs personnes sont prêtes à signer un pacte avec le diable. C’est le cas d’un jeune Camerounais en complicité avec un autre qui ont décidé de vandaliser 63 sépulcres.
Les deux suspects ont été placés en garde à vue puis ont été présentés en comparution immédiate devant le tribunal judiciaire de Tarbes. Si Fabien et Jordan ont reconnu les faits, leur raison est plutôt ahurissante.
En effet, Fabien, âgé de 24 ans et Jordan de 23, ont été jugés jeudi 20 août par le tribunal correctionnel de Tarbes pour avoir dans la nuit du 9 au 10 août profané 63 tombes au niveau du cimetière de Lannemezan. 42 victimes ont pu être identifiées pour un préjudice qui est estimé à plus de 33 000 euros.
Selon La République des Pyrénées, Fabien avait prévu au départ de s’attaquer au cimetière de Galan qu’il connaissait mieux mais faute de carburant dans sa Peugeot 106, il a opté pour le cimetière de Lannemezan. Un véhicule qu’il a conduit ivre et ce alors qu’il était sous le coup d’une suspension de son permis de conduire. Et c’est avec l’aide des poubelles que les deux garçons ont pu pénétrer dans le cimetière en escaladant le mur.
La raison ? La voici : Fabien lors de sa garde à vue a expliqué qu’il avait été en relation avec un marabout du Mali qui lui avait dit de faire des incantations à une heure du matin dans un cimetière afin de pouvoir pactiser avec le diable. Cela lui permettrait d’avoir de la notoriété et de pouvoir faire ainsi une carrière musicale.
Mais très vite les choses ont dégénéré et Fabien aidé par son ami Jordan ont commencé à commettre de nombreux dégâts sur les tombes en cassant des croix, des plaques commémoratives, des vases… Il faudra que Fabien se blesse pour que les deux jeunes hommes stoppent leurs méfaits et prennent la fuite, mais en laissant sur place du sang avec l’ADN de Fabien et le téléphone portable de Jordan.
Ces éléments permettront finalement aux gendarmes de Lannemezan d’interpeller Fabien et Jordan, mardi matin et de les placer en garde à vue.
Pour Fabien, « Cela n’a rien à voir avec les personnes catholiques, ce n’était pas pour causer du tort ». Ils ont « enlevé ce qui représente Dieu » afin de réciter des incantations pour « invoquer le démon ». Il a été condamné à 18 mois de prison dont 10 avec sursis probatoire pendant 2 ans avec obligation de se soigner, de travailler, de suivre une formation.. Le tribunal a prononcé un mandat de dépôt à son encontre. Son permis est suspendu pendant 9 mois. Son véhicule a été confisqué.
Quant à Jordan, il a été condamné à 12 mois de prison dont 6 avec sursis probatoire pendant 2 ans. Un mandat de dépôt a été prononcé à son encontre. Les deux jeunes devront indemniser les victimes.
Yvette S. /T228