Infos Togo Arrestation de Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson et de Gérard Djossou

Pour Dr Gnagnon, « le Togo nouveau » à construire n’a pas besoin de ça !

Publié le lundi 30 novembre 2020, par Gabinho

En tout cas, il n’est pas du tout content de cette tournure des choses avec l’arrestation des responsables de la DMK (Dynamique Mgr Kpodzro). Le premier responsable du Mouvement Togo Restauration, et candidat déclaré à la présidentielle de 2020, dans une adresse aux Togolais sur sa page Facebook, a appelé « le pouvoir en place à privilégier la voie de la préservation de la paix sociale, de la fraternité et du vivre-ensemble, en libérant Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson et Gérard Djossou, tous deux cadres de la DMK ».

Aussi, pour celui qui plusieurs jours plus tôt invitait es Togolais à revisiter son discours de déclaration de candidature d’il y a un an, « le Togo nouveau que nous sommes appelés à construire ensemble doit garantir les libertés publiques, les fondamentaux de l’État de droit, la diversité d’opinions, la confiance mutuelle entre les acteurs politiques, et en rapport avec les institutions de la République ».

Outre la libération de ces deux membres de la DMK, Dr Gnagnon lance également un » appel patriotique au président de la République, Monsieur Faure Gnassingbé, de rassurer davantage les concitoyennes togolaises de sa bonne volonté de démocratie et de promotion de la femme. L’avenir politique de la femme togolaise en dépend ».

Pour rappel, Gérard Djossou a été interpellé le Vendredi 27 Novembre 2020 et Brigitte Adjamagbo-Johnson, le lendemain.
T228