Infos Togo Education

Plusieurs établissements paralysés par des élèves à l’intérieur du pays, des militaires en renfort à Mango

Publié le lundi 12 mars 2018, par Gabinho

Ils sont nombreux à paralyser les établissements scolaires dans leur ville. C’est le cas à Mango, Badou, Atakpamé. Un renfort militaire à Mango pour gérer la situation puisque, la gendarmerie et la police sont débordées.

De nombreux établissements scolaires à travers le territoire sont paralysés par la sortie des élèves ce lundi 12 mars 2018. A Mango, selon les informations, la situation peut s’exploser à tout moment. Un habitant sur place joint fait savoir que, la gendarmerie et la police sont débordées. Un renfort des militaires est appelé pour contenir la furie des élèves. Pour le moment, pas de situation de violence.

A Atakpamé, environ 180 Km de Lomé, de milliers d’élèves sont sortis et délogent leurs camarades. Munis des bâtons, ils ont dans un premier temps posé des barricades à l’entrée du Lycée technique, ensuite ils sont partis délogés leurs camarades du CEG Nyekonakpoe, Lyata, Sacré Cœur de Jésus, Lycée d’Agbonou. Ce, malgré la présence des forces de sécurité. Selon notre reporter sur place, à Lyata, les élèves sont arrivés à déloger les autres. Actuellement, les forces de sécurité parcourent la ville pour prendre des mesures dans les autres établissements qui ne sont pas encore visités pas les élèves délogeurs.

A Badou, les élèves du CEG Badou ville sont allés délogés le lycée et toutes les écoles environnantes.
Togotimes.info