Infos Togo Banque

« Pérennité de la rentabilité : le défi des dirigeant de banque » d’Octave Kokouvi Akakpo dédicacé à Lomé

Publié le lundi 14 décembre 2020, par Gabinho

Les Banquiers ne savent pas que compter de l’argent mais ils savent aussi écrire. Et ils le font encore si bien quand il s’agit d’écrire pour décrire leur environnement professionnel et ses réalités. C’est donc à cet exercice que s’est prêté le Directeur Banque de l’Entreprise à la Banque Atlantique Togo, Octave Kokouvi Akakpo, à travers son ouvrage intitulé, « Pérennité de la rentabilité : le défi des dirigeant de banque », sortie aux Editions Universitaires Européennes, et dédicacé Samedi dernier à Lomé. Il s’agit d’un ouvrage qui, à travers son sous-titrage, relate l’insomnie de ces dirigeants de banque qui sont amenés à faire face dans l’exercice quotidien de leur activité professionnelle, « au défi de la rentabilité dans un environnement de concurrence et de réglementation ».

Entre autres temps forts de cette cérémonie de présentation et de dédicace de cette œuvre qui doit être désormais d’un grand apport à la littérature surtout sur le domaine bancaire au Togo, on en retient trois que sont les interventions, l’exercice des questions-réponses et enfin la phase de dédicace.

Trois interventions ont retenu l’attention des acteurs du monde des banques et secteurs connexes au Togo, et autres qui ont bien voulu honorer de leur présence l’évènement. S’il a été question de présentation de l’auteur, son parcours aussi bien académique que professionnel mais aussi de son ouvrage, le regard d’abord du préfacier de l’ouvrage, Kamal Mohamed Mokdad, Directeur général de Banque Centrale Populaire du Maroc et de l’International et Président du Conseil d’Administration de la Bourse de Casablanca, par le biais du Directeur général de la Banque Atlantique Togo, Daniel Abdou Galadima, a été l’un des éléments utiles de ce rendez-vous. Pour M. Galadima, on peut à travers cette œuvre reconnaitre « un effort supplémentaire » fait par l’auteur et « dont au niveau de la Banque Atlantique Togo » ils en sont « fiers ». Il s’est réjoui de ce que dans leurs rangs, il y ait des gens qui après le dur labeur et la dure journée de travail, parviennent encore à trouver les ressources nécessaires pour réfléchir et écrire pour partager leurs expériences et vécus avec les acteurs du secteur bancaire, les apprenants et le public. Du titre de l’ouvrage et de la lecture faite, il en déduit qu’il est question « des déterminants et de la rentabilité d’une banque surtout ici au Togo ». Et de ce qu’il a souhaité que le commun des lecteurs en retienne, c’est qu’ « une banque doit être rentable tout le temps », ce qui d’après lui justifie l’emploi par M. Akakpo, du terme « pérennité » dans le titre de cet ouvrage qu’il dit conseiller vivement à lire.

Du regard d’universitaire, les convives à cette cérémonie de dédicace et le grand public en avaient besoin. Et c’est le Doyen honoraire de la FASEG de l’Université de Kara, Dr Kossi Ayenagbo, qui en avait mis du sien, renseignant de ce qu’il a été saisi par la pertinence de l’œuvre qui, en abordant cette question cruciale de la pérennisation de la rentabilité au niveau des Banques, a tenu compte de la méthodologie adéquate dans l’étude qui a abouti à l’écriture et de la rigueur littéraire qu’il faut. Il a également salué au passage, le professionnalisme qui se dégage de la démarche adoptée par l’auteur.

Se prêtant ensemble avec les intervenants précités, à l’exercice des questions-réponses, l’auteur, Octave Kokouvi Akakpo, a relevé que « la question de la rentabilité est pour les banques, surtout togolaises, une question de survie ». Pour lui et à l’aune de l’étude effectuée sur 8 des 13 banques qui opèrent au Togo, sur une période de 12 années, « il est important de travailler sur un sujet qui permet de mettre en relief ce qu’il convient d’être fait, ce que nous appelons les déterminants de la rentabilité qui doivent être identifiés et utilisés pour que les institutions bancaires puissent arriver à cette étape de pérennisation de leur rentabilité pour pouvoir survivre ». Et, détaille toujours M. Akakpo, « lors que nous parlons de pérennité, nous parlons de la continuité. Nous évoquons le fait que la chose se fasse bien et continue par se produire. Si la banque est rentable aujourd’hui, ça veut dire qu’aujourd’hui, elle n’a pas de problème. Il ne faut pas que l’année prochaine, ou dans deux, trois ans, elle devienne déficitaire. Il faut que, tout en étant rentable aujourd’hui elle pense à ce qu’il faut faire pour continuer par l’être pendant longtemps, pour ne pas dire, pour être toujours rentable ».

« Pérennité de la rentabilité : le défi des dirigeant de banque », n’étant pas seulement accouché pour rendre compte de ce que cette question crée de l’insomnie aux dirigeants de banque au Togo, il y propose également des solutions pour une pérennisation de la rentabilité. « Beaucoup de solutions sont rassemblées dans le document. Nous avons consacré tout un chapitre pour les solutions. Entre autres, la question de la réduction des charges. Elle est à prendre au sérieux. Il est démontré dans le document que ce n’est pas toutes les charges qu’il faut réduire n’importe comment. Il faudra faire la différence entre les charges productives et les charges oisives, pour ne pas avoir l’effet contraire ».

Il invite dès lors les employés et cadres des banques à s’offrir cet ouvrage qui sert, d’après lui, « de levier d’action pour apporter un plus à celui qui le lit », pour découvrir les autres solutions proposées. Coût unique de vente, 38.000 F cfa.

Cadre de la Banque Atlantique Togo depuis 2013, Octave Kokouvi Akakpo fut depuis le début de sa carrière professionnelle en 2001, fonctionnaire d’Ecobank Togo et de la BIA. Ancien élève de l’ESSEC Business School de Paris, et du CFPB France et de l’Université de Lomé, il est titulaire d’un Master spécialisé en Senior Management Bancaire.
T228