Infos Togo Adégnon-Togo Debout, après la délocalisation, l’interdiction

Pas de Bè Kodjindi 1 pour Dosseh, Adzaré et sympathisants

Publié le jeudi 26 juillet 2018, par

Dans un premier courrier, il demandait aux responsables du Front Citoyen Togo Debout de délocaliser leur meeting précédemment prévu pour se tenir au terrain d’Akassimé. Mais alors que David Dosseh et Raphael Kpandé-Adzaré et compagnie ont décidé de porter leur choix sur le terrain de Bè Kodjindi pour la tenue de cet évènement prévu pour le Samedi 28 Juillet prochain, que le président de la Délégation spéciale de la ville de Lomé a aussi décidé de revoir sa demande. Et cette fois, ce n’est plus une demande de délocalisation que formule, le Contre Amiral Fogan Adégnon mais purement et simplement une interdiction de ce meeting.

En fait, dans un courrier en date d’hier mercredi 25 Juillet, le cumulard de poste (Délégation spéciale, Port Autonome de Lomé, et le Conseil d’Administration d’autres structures), justifie cette ultime décision (l’interdiction du meeting) par les mesures sécuritaires prises quelques jours plus tôt par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame, qui interdit toute manifestation de rue durant la période du 23 Juillet au 1er Août 2018.

N’avait-il pas eu vent de cette décision de Yark Damehame avant de demander le 24 Juillet à ce même front de délocaliser sa manifestation ?

Finalement on peut se dire qu’avec Fogan Adégnon à la tête de la Délégation spéciale de la ville de Lomé, Togo Debout n’a toujours pas fini avec les ennuis, mieux, il n’est pas sorti de l’auberge.
T228