Infos Togo Démocratie

Olympio ne croit plus aux élections pour régler le problème togolais

Publié le mardi 15 septembre 2020, par Gabinho

La situation de la démocratie dans la sous-région préoccupe plus d’un. C’est le cas du Parti des Togolais, qui, à travers son président Nathaniel Olympio, soutient que le mieux pour les Togolais est de surseoir temporairement l’organisation des élections.

Pour la formation politique de l’opposition, ce n’est qu’après analyse de la situation socio-politique des trois dernières décennies au Togo et actuellement celle de la sous-région que la conclusion est venue de mettre en place une réelle démocratie avant l’organisation des élections car celles-ci « ont été toujours une source de division » et « ne peuvent offrir aux togolais le changement souhaité » dans les conditions actuelles.

Il urge de poser un certain nombre de bases, de prérequis avant de penser dorénavant à relancer toute lutte que ce soit pour un quelconque changement, encore que le régime en place semble contre toute évolution démocratique et oublier « poste électif ».

« Il s’agira aussi de construire une programmation stratégique pertinente qui sous-tende la lutte afin d’établir une organisation soudée et une méthode de travail efficace qui sera mise en œuvre pour bâtir une lutte citoyenne en sortant des carcans politiques et des organisations monolithiques », a déclaré Nathaniel Olympio au cours de la rencontre avec la presse lundi.

Par ailleurs, le président du PT a regretté la réaction de la CEDEAO vis-à-vis du Mali, de la Côte-D’ivoire et de la Guinée-Conakry.
Yvette S. /T228
-