Infos Togo Politique

Olympio n’est pas content de la CEDEAO

Publié le lundi 31 août 2020, par Gabinho

La dernière crise socio-politique au Mali fait couler des encres et salives quant à la crédibilité de la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest).

Hier Dimanche, le président du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio, invité de l’émission D12 sur radio Pyramide FM, a estimé que l’institution régionale favorise les dirigeants au détriment des dirigés. Chose que l’acteur politique togolais n’apprécie pas.

« Quand les chefs d’état violent la constitution pour briguer un mandat supplémentaire, la Cedeao ne les sanctionne pas. Mais lorsque l’ordre constitutionnel est perturbé (par le peuple malien ndlr), elle sanctionne le peuple », a indiqué Nathaniel Olympio dans l’émission. Selon lui, la CEDEAO applique la loi de deux poids deux mesures quant à ses décisions politiques.

Rappelons qu’il avait déjà réagi à la sanction qu’a affligée l’institution au Mali et à la Junte arrivée au pouvoir après le coup d’Etat. « Je suis indigné de constater que mon pays Togo participe à la décision injuste d’un embargo contre le peuple malien déjà martyrisé. Un acharnement sans raison de la CEDEAO. Aidons plutôt le peuple malien à sortir de cette situation exceptionnelle », peut-on lire dans une publication récente sur la page Twitter de l’opposant.
Yvette S. /T228