Nos régions Yoto / Humanitaire

OADAF offre des chaussures aux élèves de Kouvé et promet des bourses d’étude aux plus méritants et démunis

Publié le jeudi 19 septembre 2019, par Gabinho

Alors que certains, à la rentrée des classes 2019-2020 s’illustrent par des dons en fournitures scolaires aux apprenants, c’est à travers des dons en chaussures de sport et de sortie, que l’ONG internationale (OADAF-Organisation pour le Développement Authentique de l’Afrique-) a décidé de se présenter aux Togolais. Et où précisément ? A Kouvé dans la préfecture de Yoto.

Une délégation de représentants nationaux de cette organisation basée à Californie aux Etats-Unis était au CEG Kouvé Gboli ce Jeudi 19 Septembre 2019, avec les bras chargés de cartons de chaussures aussi bien de sport que de sortie. Ce complément de l’habillement a été offert aux 300 élèves de cet établissement de Kouvé, situé à environ 72 Km au Nord de Lomé. Grande a été la joie de ces élèves, pris en compte en ce début d’année scolaire par OADAF et ses responsables à l’étranger et ceux résidant du Togo. Et la réaction de la jeune Akpéné Afi Agbodjan en classe de 3ème dans cet établissement en dit long. « Nous sommes contents de ce don offert par l’association. Il nous a été offert des chaussures de sports et de sortie. Nous remercions les responsables de cette association. Ces chaussures nous aiderons beaucoup dans nos activités sportives. Aussi, il nous a été promis des bourses d’étude en fin d’année. Nous promettons travailler au mieux pour bénéficier de ces bourses qui nous permettront de poursuivre nos études dans de bonnes conditions », ce sont là des mots de la porte-parole des bénéficiaires.

Une joie qui est également prolongée par le Directeur du CEG Kouvé Gboli, Kouassi Vitor, qui a confié être animé par un sentiment de « plaisir et grande joie vu que c’est un premier geste qui est fait à l’endroit de sa modeste école, depuis 4 ans qu’il y est. « D’aucuns se demanderont quel rapport les chaussures ont avec l’éducation ? C’est du leurre. Peut-être que c’est la première fois pour certains de mes élèves de porter des souliers. C’est un milieu rural plus où moins enclavé, les conditions d’apprentissage sont délicates et l’habillement n’est pas un accessoire pour un apprenant. L’élève doit être dans certaines conditions matérielles et logistiques avant de faire son apprentissage. Ce don vient donc ranimer en nous la flamme de l’espoir, vu que dans ces dons, il y a des chaussures de sports, qui vont aider vu que nous faisons nos activités sportives sur un terrain non gazonné », a-t-il poursuivi.

Une des représentants de l’OADAF au Togo, Mme Mawuèna Ayélé Dogbé, appuyé par Hippolyte Adobley (l’autre représentant de cette association), a situé le contexte de ce don aux élèves de Kouvé Gboli en ces termes : « Nous avons voulu commencé par école de l’intérieur du pays parce que la plupart des temps, les ONG font leurs activités à Lomé, nous avons voulu pour notre part de commencer par l’intérieur. Et c’est pour cette raison que nous avons choisi le CEG de Kouvé Gboli pour commencer. Nous leur avons apporté des chaussures pour leur permettre de faire du sport et de venir à l’école avec. Comme c’est la toute première de nos activités, nous allons encore revenir vers eux pour leur apporter soit des vêtements ou des articles scolaires ». Pourquoi des chaussures en début d’année scolaires ? « Des chaussures parce que nous avons constaté que surtout dans les villages, les enfants, c’est à peine qu’ils ont des sandalettes pour venir à l’école. Et aussi, c’est tout un problème pour trouver des chaussures de sport par ces temps d’intempérie », a répondu la représentante de OADAF.

Il n’a pas été seulement question de chaussures mais aussi de promesse de bourse d’études aux élèves. « Nous allons entamer aussi dans les jours à venir, l’activité de remise de bourses d’étude aux élèves, qui fait partie de nos objectifs. Nous allons octroyer des bourses aux élèves les plus démunis pour leur permettre de poursuivre leurs cursus scolaires à partir de la classe où les avons pris en compte jusqu’à l’obtention de leur BAC. Déjà dès la semaine prochaine, nous irons dans des établissements scolaires à Lomé pour remettre des chèques à certains élèves que nous avons cooptés, afin de leur permettre de poursuivre l’année scolaire qui vient de commencer. Cette bourse sera remise en trois tranches pour pouvoir couvrir toute l’année scolaire et satisfaire les besoins », a promis Mme Dogbé.

Entre autres objectifs de l’OADAF, « œuvrer dans le domaine de l’éducation (construction des salles de classes), la santé (par la construction des centres de santé), la formation et l’initiation de projets dans le domaine économique ».

T228