Infos Togo Agriculture

Noël Bataka suivra-t-il les traces de Ouro Koura Agadazi… ?

Publié le mercredi 28 août 2019, par Gabinho

À Atakpamé vendredi dernier, le Syndicat des agents enquêteurs agricoles de la Direction des statistiques agricoles, de l’informatique et de la Documentation (SYAEA-DSID) a fait une manifestation pour dire non à un processus de remplacement dont ses membres sont victimes. Le ministre Noël BATAKA devra donc gérer le tout premier mouvement de grève dans son département.

Ces agents viennent d’observer une grève sur la base d’une plateforme revendicative qui, selon eux, remonte à des années.

Reversement de tous à la fonction publique ou à défaut, signature d’un contrat de 12 mois renouvelable, rémunération mensuelle de 150.000 F CFA payable à temps, couverture sociale assurance maladie et accident professionnels, déclaration à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ou à la Caisse de retraite du Togo (CRT), dotation mensuelle de 50 litres de carburant et des frais d’entretien mensuel des engins (moto) à 10.000 F CFA.

Voilà ce que réclamaient et continuent de réclamer les agents enquêteurs de la de la DSID depuis des années.

Les agents rappellent que dans le temps, “il a fallu l’implication du ministre AGADAZI après une longue grève avant de décrocher un contrat de six 6 mois à l’issue d’un protocole d’accord”.

Mais une fois que les six mois sont passés le calvaire a repris, ce qui les a poussés à dernièrement observer une grève. Mais, contre toute attente, des agents de l’ICAT ont été retenus pour les remplacer sur le terrain.

Aujourd’hui que c’est Noël BATAKA qui gère ce département, l’on se demande si faire remplacer ces agents est sa solution à lui, ou il trouvera aussi un accord avec eux comme l’avait fait son prédécesseur… ?