Infos Togo Contre la machine à élection du pouvoir UNIR et la CENI

Nicolas Lawson se voit en "Guide de la révolution"

Publié le jeudi 15 mars 2018, par

En tout cas, l’homme est prêt à toute action pour contrer toute organisation d’élection au Togo dans le contexte actuel. « Il n’y aura aucune élection qui sera organisée par le gouvernement actuel avec sa CENI et sa cour constitutionnelle. Ce n’est pas qu’elles seront boycottées, mais ce sera le jour de la vraie révolution. Ce jour-là, nous nous allons appeler le peuple togolais à la révolution », c’est ce que clamait ce jour le président du PRR (Parti pour le Rédemption et le Renouveau), Nicolas Lawson, apparemment très remonté contre le pouvoir de Lomé et la gestion qu’il fait actuellement de la grogne sociale dans le pays.

Intervenant chez nos confrères de Kanal Fm, le candidat malheureux à plusieurs élections présidentielles, et qui n’a jamais fait de cadeau à ses pairs de l’opposition togolaise, promet qu’il descendra « dans les rues avec eux (ses pairs de la l’opposition et précisément de la Coalition des 14, ndlr) pour dire au pouvoir que le peuple togolais en a ras-le-bol ». Et pour joindre l’acte à la parole, il n’attend pas l’avis de ces derniers, mais il est bien décidé à le « qu’ils le veuillent ou pas ». En tout cas, l’économiste, sans trop donner de précision sur la date à laquelle il sera dans la rue avec ses pairs de l’opposition, se dit prêt à le faire « le moment opportun ».

Pour ce que l’on sait, cette opposition incarnée aujourd’hui par la Coalition des 14, selon un communiqué du PNP, devrait descendre dans les rues à Lomé et à l’intérieur du pays les 20, 21, 22 et 24 Mars prochains. Seulement que malgré ces promesses, on ne dispose pas plus d’éléments pour certifier que l’on pourrait voir à ces dates le monsieur à la crâne rasée et toujours en tenue blanche aux côtés de l’opposition ou à la tête d’un convoi des manifestants de l’opposition à travers les rues de Lomé, à ces dates précitées.
T228