Infos Togo 10ème édition du FITAP

New World sacrée ""Meilleur critique d’Art""

Publié le mercredi 2 mai 2018, par

Les rideaux sont tombés depuis dimanche dernier sur la 10ème édition du FITAP (Festival International de Théâtre et des Arts Plastiques) à Lomé. A l’heure du bilan, entre autres consécrations de cette édition 2018, célébrant aussi les 20 ans de cet évènement culturel de renommée internationale, il y a bien celle de la Télévision privée New World TV. Tenez-vous bien, ce média grâce à l’émission "Afrikultur" de notre confrère Armel Johnson, un ancien journaliste de la défunte télévision satellitaire LCF (La Chaîne du Futur), a été distingué ""Meilleur critique d’Art"".

Conducteur de cette émission qui se veut l’un des programmes incontournable de l’agenda hebdomadaire des hommes de culture depuis plusieurs mois déjà, Armel Johnson ne peut être que fier d’un tel prix. ""Je crois que c’est le fruit d’un long travail effectué depuis trois ans. Trois années pour une formation en critique d’art. Je profite pour remercier le FITAP pour cette opportunité qu’il m’a offerte de 2014"".
Faisant montre d’une certaine humilité, l’homme qui se confiait à notre reporter au terme de la cérémonie de remise des distinctions dit croire que, ""même être choisi parmi les autres collègues, ce n’est pas une fin en soi. Je ne pourrai pas savoir la motivation du FITAP par rapport au choix de mon organe. Mais j’avoue que c’est peut être parce que j’anime depuis quelques mois une émission dénommée Afrikultur qui fait la promotion des artistes et des événements culturels du Togo et hors du Togo"". Une manière en tout cas à lui de promettre travailler encore plus pour la culture togolaise, remercier l’organisation du FITAP mais aussi convier les autres acteurs de la presse culturelle à plus d’ardeur.

Il a aussi posé un regard général sur l’art théâtral au pays de Faure Gnassingbé. ""L’art théâtral togolais à des racines qu’il faut entretenir. Il est plus connu et apprécier par des acteurs culturels que le public. Je crois les festivals comme celui du FITAP doivent conduire le public a retourner au théâtre aujourd’hui menace par les téléfilms"", a-t-il confié.

Rendez-vous est donc pris pour 2020 pour la 11ème édition du FITAP.
T228