Nos régions Kloto / Pour avoir torturé à mort un détenu à Kpalimé

Neuf agents de l’Administration pénitentiaire déférés à la prison civile de Lomé

Publié le vendredi 25 mai 2018, par Gabinho

La torture est un crime imprescriptible et fait souvent partie de certaines critiques portées contre des agents de l’administration pénitentiaire du Togo. Comme pour montrer sa volonté de se défaire des agents qui se laissent aller à ces forfaits, l’Administration pénitentiaire a déféré depuis hier jeudi à la prison civile de Lomé, neuf (9) de ses employés en service à Kpalimé, et qui sont accusés de torture jusqu’à ce que mort ne s’en suive.

Pour rappel, ce dont ces neuf personnes sont accusées s’est produit le 15 Mai dernier à la prison civile de Kpalimé où, un détenu aurait perdu la vie. Ceci, suite à des actes de torture qui lui seraient infligés par des agents de l’administration pénitentiaire.

Avant d’être déférés à la prison civile de Lomé, les présumés auteurs de cet acte ignoble avaient été dans un premier temps interpellés et gardés à la Gendarmerie de cette ville chef-lieu de la préfecture de Kloto, pendant environ 5 jours.
T228