Infos Togo Crise politique au Togo

Nathaniel Olympio du Parti des Togolais : ""Nous ne voulons pas remplacer un dictateur par un autre dictateur, mais plutôt la fin de ce régime""

Publié le lundi 14 mai 2018, par Gabinho

Alors que le dialogue politique semble être dans l’impasse et que la crise politique s’enlise, et enfin que trois des manifestations projetées depuis février 2018 aient été avortées, l’opposition togolaise croit toujours en ses chances de faire partir le régime de Faure Gnassingbé.

Invité ce Lundi de nos confrères de Nana FM, le président intérimaire du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio, ne voit pas du bon oeil ceux qui pensent que c’est l’opposition qui est dans une mauvaise passe. Car, sooutient-il que les derniers actes de violence posés montre à suffisance qu’on est dans une dictature avec laquelle il faut en finir.

""Un groupe de personne a pris le pays en otage et exerce de la violence gratuite sur les population"", analyse M. Olympio, qui relève ouverte pour une fois que, ""le dialogue, de la manière dont le régime l’a abordé ne peut pas apporter une solution à la crise"". Le membre de la C14 avertit au passage et face à la violence exercée sur les populations de ce que ""le régime pousse les extrémistes à prendre les armes"" et à user de cette violence dont ils sont victimes comme justificatifs de leur forfaiture.

Convaincu de ce que le dialogue est mal engagé, avec le parti au pouvoir qui ne compte apposer sa signature au bas d’un document qui écarte Faure Gnassingbé de la course pour la présidentielle de de 2020, il a indique, ""nous ne voulons pas remplacer un dictateur par un autre dictateur, mais plutôt la fin de ce régime"".

Pour parvenir à cette fin, Nathaniel Olympio compte trouver ensemble avec ses pairs, ""les moyens d’accentuer la pression à l’intérieur et celle diplomatique et de la diaspora à l’extérieur"", pour arrachrr une transition à conduire par l’opposition. Il en appelle d’ailleurs ""toutes les composantes à fédérer leurs énergies autour d’un même idéal"".
T228