Infos Togo Synergie des travailleurs du Togo

Nadou LAWSON très remontée contre sa base

Publié le dimanche 1er avril 2018, par

L’annulation de la dernière marche prévue par la coordination de la STT suite aux objections de la municipalité a fait l’objet de tous les critiques au sein des membres de la synergie. La coordinatrice Nadou LAWSON a été traitée de tous les noms. La mise en cause a bien remis les siens à leur place vendredi soir à l’assemblée générale. Selon elle, c’est une annulation décidée en conséquence de cause et elle ne regrettera jamais cet acte posé. Elle se dit encore prête à le faire si la situation qui l’avait poussée à le faire se présentait à nouveau.

Dans ses propos lors de l’AG, on peut lire que la coordinatrice n’a jamais digéré l’hypocrisie criarde dont font montre les membres de la STT. Ils sont les premiers à accuser la coordination de ne pas faire des actions sur le terrain. Cependant, quand des actions sont lancées, ce sont les mêmes personnes qui ont peur de s’afficher. C’est le cas surtout des enseignants de Lomé car ceux de l’intérieur suivent plus les mouvements de grève que ceux de Lomé.

« A chaque fois, on dit d’aller remobiliser la base, moi Nadou, je ne le ferai pas. Je ne peux pas prétendre devant les autorités lancer une grève au nom de la base alors qu’au même moment on me voit supplier cette base de soutenir la grève. La coordination est déjà exposée et si la base n’a pas compris qu’il lui revient elle-même de se mobiliser, alors on restera là », a-t-elle indiqué.

La toute dernière preuve de cette hypocrisie est la très médiocre mobilisation des membres de la STT le lundi dernier quand il s’agissait de faire un sit-in devant le Cabinet du ministre des enseignements primaire et secondaire pour exiger la libération des quatre camarades arrêtés à Kara. A peine une vingtaine de membres ont répondu à l’appel de la coordination alors qu’à l’AG ayant décidé de cette action, tout le monde a donné son accord.

C’est justement à cause de cette hypocrisie que Nadou LAWSON dit n’avoir eu aucune peine à annuler carrément la marche prévue pour le 31 mars dernier suite aux objections des autorités municipales.

« On ne va pas exposer la vie des camarades pour un gros rien. Vous faites ces choses et vous me demandez à moi d’appeler à une marche où on se retrouvera avec un petit nombre de camarades qu’on pourra réprimer facilement. Non, je ne le ferai pas, ni aujourd’hui, ni demain », a précisé Nadou LAWSON.

Une grève est annoncée pour mercredi, jeudi et vendredi prochains. Non seulement elle devra permettre de poursuivre les réclamations, mais aussi ce sera une occasion pour la base de rectifier le tir, selon Mme LAWSON.

« Vous allez profiter de cette grève pour remobiliser les gens à comprendre ce que nous faisons. Si vous ne le faites pas, et qu’à la prochaine AG vous ne remplissez pas ce centre communautaire de Tokoin, je ne lancerai pas la marche prévue pour le 14 avril », a-t-elle mis en garde.

La prochaine assemblée générale est prévue pour le vendredi 13 avril 2018.

T228