Infos Togo En attendant les recommandations de la CEDEAO

Mme Sabine Dounwourg, pdte de la Ligue nationale des femmes ADDI : « La CEDEAO fera son travail mais le dernier mot revient au peuple »

Publié le lundi 18 juin 2018, par

Moins connue du public, dame Sabine Dambé Dounwourg, présidente de la Ligue des femmes de l’ADDI (Alliance pour la démocratie et le développement intégral) était l’une des deux invités reçus hier dimanche par le Confrère Pierrot Attiogbé dans l’émission D12 de Pyramides Fm.

Entre autres sujets qui ont fait l’objet de débat, il y avait la question des recommandations qui pourront provenir de la CEDEAO et des deux facilitateurs dans la crise togolaise. Si la militante de l’ADDI d’Aimé Gogué, parti membre de la C14 (Coalition des 14) ne veut aller trop vite en besogne en donnant son avis sur ce que peut comporter les recommandations de la CEDEAO, elle a au moins une certitude : « La CEDEAO fera son travail mais je me dis que le dernier mot revient au peuple. Tout dépendra de notre mobilisation ».

Aussi poursuit Mme Dounwourg, comme pour expliquer au mieux la position de la Coalition des 14 dont son parti est membre, « si les recommandations de la CEDEAO sont bonnes pour le peuple togolais, elles seront bonnes pour nous aussi ».

Ces recommandations en question sont attendues lors « du sommet conjoint Cedeao-Ceeac, qui doit se tenir à Lomé le 31 juillet » au cours duquel les deux facilitateurs (Nana Akufo-Addo et Alpha Condé) « proposeront une feuille de route de sortie de crise, assortie de propositions de dates pour les élections législatives et locales ».
T228

N.B : Photo Courrierdafrique.net