Infos Togo La crise politique togolaise au coeur du dialogue UE-Togo

Mme Cristina MARTINS BARREIRA : ""Nous appelons de nos voeux un dialogue constructif et serein en vue d’une sortie rapide de la crise actuelle"

Publié le mardi 5 décembre 2017, par Gabinho

La 18ème session du Dialogue politique Togo-Union européenne s’est tenue ce lundi 4 décembre 2017 à Lomé sous la présidence conjointe du Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et de lIntégration africaine et de lAmbassadeur de lUnion européenne. La réunion a permis déchanger des vues sur toutes les questions politiques, économiques et sociales d’intérêt commun.

Parmi les membres du Gouvernement présents, outre S.E. Prof. Robert DUSSEY, ont pris part aux travaux M. Gilbert BAWARA, ministre de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative, Col. Damehame YARK, ministre de la sécurité et de la protection civile, M. Payadowa BOUKPESSI, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales ainsi que M. Kossi ASSIMAIDOU, ministre de la planification et du développement.

Côté européen, l’Ambassadeur de l’UE, S.E. Mme Cristina MARTINS BARREIRA était entouré de ses homologues allemand, belge, espagnol, français, italien, néerlandais ainsi que de la Cheffe adjointe de l’Ambassade de Grande Bretagne en Côte d’Ivoire. Certains de ces représentants européens ont fait le déplacement depuis leurs ambassades basées à Abidjan, à Accra ou à Abuja.

Les discussions se sont focalisées sur la situation politique au Togo et le prochain dialogue. Les deux parties ont également évoqué les retombées du récent Sommet UA-UE à Abidjan ainsi que les perspectives de la coopération entre l’Union européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). L’UE a présenté son Plan européen d’investissement tandis que le Togo a exposé le Plan National de Développement 2018 2022. Le Togo a en outre partagé son évaluation à mi-parcours de la présidence togolaise de la CEDEAO. D’autres thèmes évoqués lors de ce dialogue politique incluent, entre autres, l’état des lieux de la décentralisation, le rôle de la société civile, la migration ainsi que la lutte contre le terrorisme.

A l’issue de la réunion de dialogue politique, S.E. Mme Cristina MARTINS BARREIRA a rappelé que "l’Union européenne a toujours été aux côtés du Togo, même dans les moments moins faciles" avant de poursuivre "Nous appelons de nos voeux un dialogue constructif et serein en vue d’une sortie rapide de la crise actuelle".

En ce qui concerne le Plan d’Investissement Extérieur de l’UE (PIE), lancé pendant le récent sommet UA-UE d’Abidjan, la Cheffe de la Délégation de l’UE a souligné que l’objectif en est de supporter la création demplois et de croissance durable. Le PIE offre la possibilité de combiner les mécanismes de financement existant avec un instrument de garantie. Dans cette optique, S.E. Mme MARTINS BARREIRA s’est "félicité des réformes engagées par le gouvernement togolais tout en l’encourageant à redoubler d’efforts en tenant compte des observations du rapport Doing Business et du besoin de libéraliser les secteurs à haute valeur ajoutée. En effet, de nombreuses entreprises européennes sont prêtes à investir et participer au développement du Togo."

Source : Communication UE