Infos Togo SOCIÉTÉ

MJPP : On peut tout faire à notre place, mais jamais ça… !

Publié le samedi 21 septembre 2019, par Gabinho

La journée internationale de la paix a été célébrée ce samedi au Togo et dans beaucoup d’autres pays. Si au plus haut sommet des États, les gouvernants ont manifesté de diverses manières la nécessité d’avoir cette paix et la préserver, ce même appel est également venu depuis la base. Le mouvement des jeunes promoteurs de la paix (MJPP) s’est aussi sacrifié au devoir, comme ils l’ont toujours fait .

C’est l’ambassadrice de la paix du MJPP qui a lancé ce samedi un nouvel appel à la paix avec soi et avec les autres. Pour Élise Adjo AKPOTO, étudiante en 3ème année de comptabilité et contrôle audit, le 21 septembre est bien venu pour faire plus l’apologie du mot PAIX, tant en mots qu’en comportements.

“Il faut se réconcilier avec ceux qui nous fait du tort et réconcilier ceux qui se sont déchirés afin de parvenir à construire la paix dans notre proche environnement”, a-t-elle déclare dans son appel.

Elle précise que chacun doit s’engager dans cette recherche perpétuelle de la paix dans la société.

“En ayant à l’esprit que la paix doit être a tous les niveaux, chacun pourra avoir la force et le courage d’aller vers son prochain avec un réel désir de le comprendre et de le respecter. Il le faut car personne ne viendra ne viendra le faire le faire à notre place”,

Rappelons qu’au cours de cette journée, plus de 2000 armes et plus de 10 000 munitions saisies auprès des réseaux criminels ont été incinérées. La cérémonie a été présidée par le ministre Damehame YARK (ministre de la sécurité et de la protection civile) et Damien MAMA (coordonnateur du système des nations unies au Togo).

Dans la foulée, il a également été organisé un gala de football qui a vu la participation des joeurs de la CNDH, des organusations de la societe civile, des journalistes, des ciros habillés et autres. Il a eté remporté par l’équipe des corps habillés.