Infos Togo Transitions politiques pacifiques non négociables en Afrique de l’Ouest

Me Dodji Apévon : « Une question de bon sens »

Publié le lundi 12 février 2018, par Gabinho

« Les transitions politiques pacifiques n’étaient plus négociables en Afrique de l’Ouest », ainsi s’exprimait jeudi dernier le président nigérian, Muhammadu Buhari qui recevait pour l’occasion à Abuja, le nouvel ambassadeur du Togo au Nigeria, Lene Dimban. En réaction à cette déclaration du président nigérian qui avait déjà à d’autres occasions exprimé clairement sa position face à la crise politique togolaise actuelle, le président des FDR (Forces Démocratiques pour la République), Me Dodji Apévon juge que « c’est une question de bon sens ».

Pour cet acteur politique, dont le pari est membre de la Coalition des 14 partis de l’opposition, et homme de droit, « il faut que les chefs d’Etat comprennent que ce sont les présidences à vie qui sont les causes du dénuement de l’Afrique. Et que les présidences à vie sont dépassées ».

Mieux, c’est un Me Apévon qui entend inciter les autres présidents africains qui s’est confié à nos confrères de Victoire Fm. « Que ceux qui ne veulent pas le comprendre, il faut que les autres s’organisent pour l’en empêcher », c’est la suggestion faite par l’ancien président national du CAR.

Il croit savoir que nul ne saurait leur opposer une sorte de dénonciation d’ingérence dans les affaires d’un pays (comme le Togo, par exemple, ndlr).

C’est bien un avis pleinement partagé par la LTDH (Ligue Togolaise des Droits de l’Homme) de Me Célestin Agbogan, qui a également fait sortir un communiqué dans ce sens.
T228