Infos Togo SITUATION DES MIGRANTS TOGOLAIS EN LIBYE

Martin Luther KING d’Edoh Komi en détresse

Publié le mardi 16 janvier 2018, par

Malgré les révélations choquantes et ahurissantes sur la vente aux enchères des migrants de l’Afrique subsaharienne comme esclaves en Libye, l’indignation et la consternation exprimées par le monde entier face à ce qu’il convient d’appeler un crime contre l’humanité, on est sans nouvelle sur les dispositions prises par les autorités togolaises sur le cas de certains togolais qui seraient victimes de cette pratique, pour voir si elles peuvent les rapatrier.

En tout cas, constate le MMLK (Mouvement Martin Luther King), ""les migrants Togolais sont abandonnés et laissés à leur triste sort. Certains, pour éviter de demeurer dans ces conditions inhumaines, auraient dû se déclarer citoyens d’autres pays afin de bénéficier du droit de rapatriement"".

C’est donc une telle indifférence qui amène Edoh Komi et ses collabos, à lancer au travers d’un communiqué ""un appel pressant au gouvernement Togolais pour que diligence soit faite au profit de nos concitoyens qui attendent toujours des actes de réconfort et d’espoir de leurs dirigeants pour toute fin utile"".

Aussi, se tourne-t-il vers les familles et compatriotes ""ayant respectivement leurs membres ou leurs proches parents dans cette situation périlleuse à se rapprocher"" de lui ""en vue des actions concertées pour favoriser le retour des compatriotes"".
T228