Afrique COTE D’IVOIRE

Manifestations contre le 3ème mandat d’ADO, Calme précaire

Publié le vendredi 14 août 2020, par Gabinho

Ce matin, le calme semble revenir suite à la manifestation d’hier jeudi des jeunes opposés à un troisième mandat du président actuel de la Côte d’ivoire ayant dégénéré en affrontement violents avec la police.
La situation reste toutefois tendue car des organisations de la société civile et l’opposition ont appelé à de nouvelles manifestations ce vendredi dans le pays.
Des manifestations ont éclaté à Abidjan et l’intérieur du pays suite à la candidature du président Alassane Ouattara à l’élection d’octobre. Comme bilan, quatre morts et près de 90 blessés pour la seule ville de Daoukro selon le parti PDCI.
En plus des victimes à Daoukro, où les sièges des PDCI et RHDP ont été saccagés, on précise qu’à Bonoua, un commissariat a été incendié.
Il faut rappeler que la situation se tend de plus en plus à l’approche du scrutin présidentiel du 31 octobre, dix ans après la crise née de la présidentielle de 2010, qui avait fait au moins 3.000 morts à la même période de l’accession d’Alassane Ouattara au pouvoir.
Yvette S. /T228