Infos Togo Crise togolaise

Macron n’est pas macaron, il est « très attentif » !

Publié le jeudi 8 février 2018, par

Face à la crise politique togolaise, le président français, Emmanuel Macron n’est pas comme « le macaron, un petit gâteau d’amande, granuleux et moelleux, à la forme arrondie, d’environ 3 à 5 cm de diamètre, spécialité de plusieurs villes et régions françaises, et dont la recette et l’aspect varient : Amiens, Boulay, Chartres, Cormery, Joyeuse, Le Dorat, Massiac, Montmorillon, Nancy, Réau, Saint-Émilion, Sainte-Croix Lannion ou Sault ». Il est bien préoccupé.

C’est du moins ce que nous renseigne le confrère La Lettre du Continent dans sa livraison N°770. D’après ce journal qui se montre bien renseigné, le président français serait très « attentif à la crise togolaise ».

« Même si le Togo ne représente pas un enjeu stratégique pour Emmanuel Macron, le chef de l’Etat français suit de très près la crise que connait ce pays depuis les premières marches d’opposants en Août 2017 », c’est ce qu’écrit La Lettre du Continent qui indique par la suite que « le Conseiller Afrique de l’Elysée Franck Paris a séjourné en Septembre à Lomé, quelques jours après ces démonstrations. Il s’est également entretenu à plusieurs reprises avec Faure Gnassingbé mais aussi avec ses adversaires, dont Jean-Pierre Fabre. Ce dernier, patron d l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), avait été reçu au 2 rue de l’Elysée en Novembre en marge de la rencontre entre l’opposition togolaise et le président guinéen, Alpha Condé ».

Tout porte à croire que, Paris suivra de très près « les pourparlers inter-togolais » qui devront, sauf revirement de dernières minutes, s’ouvrir le 15 Février prochain.

T228