Infos Togo Humanitaire

Lydia Ludic et HEC Paris font don de 1000 euros au FONDAVO

Publié le dimanche 3 mai 2015, par Gabinho

Moment de joie samedi dernier à l’amphi théâtre de l’Ecole Supérieure des Affaires ESA à Lomé. Et pour cause, à travers une cérémonie, le partenaire de toujours Lydia Ludia, via une collaboration avec HEC Paris, s’est décidé d’offrir aux veuves réunies dans le FONDAVO, la somme de 1000 Euros. A entendre le premier responsable de Lydia Ludic, Alexander Qader et aussi le président fondateur du FONDAVO (Fonds d’Aide aux Veuves et aux Orphelins), Dr Charles Birrégah, il s’agira pour le premier et son partenaire européen, HEC Paris, d’offrir à cette ONG dévouée pour la cause de la veuve et de l’orphelin au Togo, au cours d’une grande rencontre des étudiants des grandes écoles de commerce en Europe, le 7 mai prochain, outre l’enveloppe précitée, une opportunité de se faire connaitre et de communiquer autour de la cause qu’il défend. « Cette école nous a sollicité donc pour sponsoriser un grand évènement qui réunit 1500 étudiants des plus grandes écoles en Europe et nous avons évoqué la possibilité à travers cet évènement qui aura lieu à Paris la semaine prochaine de ricochet, de faire bénéficier une structure qui soutient une cause sociale en Afrique », a indiqué M. Qader, avant de poursuivre que c’est dans cette optique que « de par les relations que nous entretenons avec le FONDAVO, nous avons préféré soutenir la cause de FONDAVO. Donc l’aspect symbolique, c’est de créer le partenariat et donner une visibilité à FONDAVO aux plus grandes écoles de commerce qui forment les dirigeants de demain afin que eux aussi aient cette sensibilité afin que demain, ils puissent soutenir des causes comme celles que soutient le FONDAVO ».
Justement parlant de cet aspect communication, Dr Charles Birrégah a sa petiote idée dessus. Et « surtout ce qui est dans ce prix, c’est la dimension communication. C’est-à-dire qu’à travers l’évènement qui aura lieu à Paris le 7 mai à HEC, on va communiquer sur la situation des veuves au Togo et en Afrique en général pour que des hommes de bonnes volontés aussi en Europe, viennent au secours des veuves. Aujourd’hui en Europe, on parle beaucoup de bonnes causes, l’enfance, la maltraitance, des sinistrés, les victimes d’Ebola… mais on a oublié cette couche vulnérable qui souffre en silence, c’est-à-dire les veuves. Donc à cet évènement qui aura lieu le 7 mai à Paris à HEC, on espère que de bonnes volontés vont prendre aussi le relais comme Lydia Ludic le fait pour venir au secours des veuves au Togo à travers beaucoup de projets comme les micro-finances, l’alphabétisation, la construction des centres de santé, qui est aussi dans notre projet, donc nous souhaitons vraiment que toutes les bonnes volontés du monde entier viennent au secours des veuves togolaises qui souffrent en silence », a déclaré celui-ci. Il a aussi embrayé sur la destination de l’enveloppe qui fait l’objet du don.
« Nous avons beaucoup d’objectifs, surtout la microfinance. Nous allons donner des microcrédits aux veuves pour pouvoir faire des activités génératrices de revenus pour que ça porte ses fruits et quand elles vont rembourser, ça va profiter à d’autres le tout sous forme d’un effet de boule-neige », a-t-il expliqué.
Pour rappel, l’évènement de HEC Paris, dénommé MBA Tournement 2015, sera marqué par diverses manifestations sportives et réunira 1500 étudiants.
Mathias G., Lomé (T228)