Infos Togo Menace nigériane de coupure de la Fourniture d’électricité

Lomé et Cotonou s’activent pour une solution commune

Publié le vendredi 27 juillet 2018, par

Pour ne pas voir sa population plonger dans le noir du fait d’une déconnexion pour faute de paiement de factures de fourniture d’électricité par le Nigeria, le gouvernement togolais a jugé utile de s’activer pour trouver une solution.

Des informations reçues, suite à la menace du Ministre nigérian de l’énergie Badatunde Fashola au mois de Juin dernier, le ministre togolais des Mines et de l’Energie, Marc D. Ably-Bidamon a multiplié des rencontres qui s’avèrent harmonieuses et fructueuses avec la Direction de l’énergie et la CEET, ainsi que l’équipe de la CEB, pour envisager collégialement la solution à apporter au problème qui a conduit au non-paiement des factures de l’Etat nigérian et voir dans quelle mesure réparer le tort.

N’étant pas le seul redevable à l’Etat nigérian, le Togo toujours par le biais de son ministre des Mines et de l’Energie aurait aussi pris langue avec son homologue du Bénin, pour une solution commune pouvant aider à éviter la crise qui pourrait plonger les populations de ces deux pays dans le noir. Des informations données par le ministre Ably-Bidamon, il y a eu une séance de travail qui « a engagé des solutions efficaces et qui vont permettre d’ici à la fin de ce mois de juillet d’éponger d’une manière consistante l’échelle de leur devoir ». Ce fut le 24 Juillet dernier à Cotonou.

On espère dès lors que ces diverses initiatives vont permettre au Togo de conserver ses moins de 50% de dépendance de la production énergétique nigériane, pour cette année 2018. Pour rappel, précédemment en 2015, la dépendance était de 80%.
T228