Infos Togo ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2020

Les Togolais votent depuis ce matin pour départager 7 candidats

Publié le samedi 22 février 2020, par Gabinho

Les bureaux de vote ont ouvert tôt ce matin sur toute l’étendue du territoire national. Ils sont plus 3,6 millions de Togolais, dont 348 de la diaspora, convoqués à élire leur nouveau Chef de l’Etat qui doit diriger le pays pour les 5 prochaines années. Sept candidats sont en lice dont le président sortant Faure Gnassingbé et six candidats de l’opposition.
Voici le message du président de la CENI aux électeurs…

ALLOCUTION DE MONSIEUR AYASSOR TCHAMBAKOU,
PRESIDENT DE LA CENI POUR UN VOTE LIBRE ET PAISIBLE

LOME, LE 21 FEVRIER 2020

Citoyennes,
Citoyens,
Progressivement et avec assurance et détermination, nous sommes arrivés à la date fatidique, celle du 22 février 2020.
Aussi voudrais-je vous rappeler que l’un des privilèges sacralisés par les liens de la citoyenneté et qui survit à l’épreuve du temps est, incontestablement, sous réserve des conditions fixées par la loi, le droit de participer à la gestion des affaires publiques de son pays, en tant qu’électeur ou élu. Ce droit fondamental est consacré tant par les instruments juridiques internationaux, communautaires que nationaux dont la Constitution togolaise ; et qui, pour sa manifestation, fonde pour l’essentiel, la mission de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), chargée de l’organisation et de la supervision des opérations électorales et référendaires.

C’est pourquoi, après les élections municipales de 2019, les membres de la CENI, restant attachés à leur serment, se sont investis dès lors, avec toute la diligence requise, pour l’organisation de l’élection présidentielle dont le premier tour se tient demain 22 février 2020.

Ainsi, à la veille de cet important rendez-vous citoyen et démocratique, il m’est particulièrement agréable d’inviter, solennellement, les 3 614 056 togolais des deux sexes, en âge de voter et régulièrement inscrits sur les listes électorales, à se déplacer demain pour accomplir leur devoir civique, dans le calme, la sérénité, la discipline et surtout la paix, notre plus grand bien commun, que la fibre citoyenne nous commande tous de préserver à tout prix.

Citoyennes,

Citoyens,

Dans ce cadre, et pour permettre à tous de voter librement, 9383 bureaux de vote seront ouverts demain, comme à l’accoutumée, de 07H à 16H à travers le pays. De même, pour les Togolais de l’Extérieur, il sera ouvert 06 bureaux de vote dans les six (06) Commissions Electorales d’Ambassade Indépendantes (CEAI), à Paris, Washington, Kinshasa, Libreville, Abuja et Rabat ; ceci également de 7H à 16H, heure locale.

Electrices

Electeurs,

Face à ce nouveau challenge qui éprouvera encore positivement les traditionnelles valeurs démocratiques de notre pays, nous devons, dans une dynamique républicaine et citoyenne, garder résolument à l’esprit, qu’au bout de ce processus électoral, seule notre Mère Patrie, le TOGO, gagnera et non un quelconque candidat, peu importe de quel bord politique qu’il puisse être.

Aussi, ai-je l’intime conviction que le scrutin de demain sera une opportunité renouvelée pour chacun d’entre vous, de montrer aux yeux du monde votre maturité politique, j’allais dire, notre maturité qui passe, vous en conviendrez avec moi, par le respect scrupuleux du rituel d’un vote libre, démocratique et inclusif.

Point n’est donc besoin, ici, d’en appeler à nouveau au sens de responsabilité du personnel électoral, en l’occurrence les membres des bureaux de vote, qui doivent définitivement savoir que le vote est, nous ne le dirons jamais assez, un rituel sacré et solennel, dont les règles ne peuvent être impunément violées ou transgressées. Par conséquent, les procédures de vote doivent être strictement observées, avec professionnalisme, rigueur et délicatesse. Quiconque tenterait de prendre des libertés avec ces exigences légales sera mis face à ses responsabilités, conformément aux lois en vigueur, notamment le code électoral.

Au demeurant, Chers compatriotes, dans le respect du mandat de chacun, nous appelons au concours de tous, partis politiques, candidats, délégués de candidats, organisations de la société civile dûment accréditées pour l’observation électorale, pour contribuer, loin de toute politique politicienne, à préserver l’intégrité du processus électoral,critère fondamental qui labélise le vote démocratique.

En effet, nous croyons, Chers concitoyens, que nous en sommes tout à fait capables ; nous l’avions déjà fait par le passé et il n’y a pas de raison que nous fassions fausse route maintenant. Nous sommes un seul peuple et une seule nation aux multiples couleurs différenciées qui font la beauté de notre pays et impulsent son dynamisme de développement. Certes, nous savons et nous honorons « comment » nous sommes devenus togolais, mais nous ignorons le « pourquoi ». Oui, « pourquoi » une réalité qui nous transcende tous a choisi, dans l’omniscience de son plan universel, de nous réunir sur une même terre pour un but précis, où chacun a une mission à accomplir, celle d’apporter notre part dans cette communauté de destin qui est la nôtre, socle de notre pays, la Nation Togolaise.

Ainsi et dans l’espoir de cette capitalisation des acquis, naturels et historiques, je voudrais clore mon adresse, non sans remercier, surtout, l’ensemble des parties prenantes pour leur concours multiforme au processus électoral, dont le scrutin de demain, 22 février 2020, sera une étape du couronnement de notre engagement individuel et collectif au service de notre pays et de son cheminement démocratique.

Togolais, viens, bâtissons la cité.

Je vous remercie.