Infos Togo Pour un retour à la C92 et ses implications

Les ’Sentinelles de la République’ se mettent en place

Publié le mardi 6 mars 2018, par

Si les forces démocratiques ont accepté se mettre ensemble pour un état de droit au Togo, ce n’est pas les jeunes épris de ces valeurs qui feront le contraire. Les jeunes venus de divers horizons ont décidé de se constituer en un mouvement purement politique dénommé « les Sentinelles de la République ». Composé d’un bureau provisoire de trois membres, ce mouvement s’est annoncé à la presse mardi à Brother Home.

Dans une déclaration liminaire, les sentinelles ont dévoilé leurs principaux objectifs. il s’agit de : agir pour la réalisation et l’enracinement de l’alternance et de l’état de droit ; défendre et promouvoir les valeurs républicaines ; encourager et promouvoir l’engagement et le leadership politique des jeunes.

« La jeunesse doit choisir d’appartenir à la génération actuelle et apprendre vite qu’elle est obligée d’avouer sa ressemblance avec tous dans une synergie libératrice », lit-on dans la déclaration liminaire présentée par Dr Emmanuel GNAGNON, coordonnateur général Adjoint chargé à la Communication.

Ces jeunes rassurent jouer une double mission à cette époque cruciale de l’histoire politique du Togo. Il s’agit du devoir de liberté et du devoir de vérité.

« Notre pays connait à l’heure actuelle un désarroi, un trouble politique systémique. Pour retrouver l’équilibre, il faut que la jeunesse se mette en règle avec le sort ultime de sa propre libération, en s’appuyant sur ses seules attentes et ses profondes aspirations en droit avec les principes inaliénables de la démocratie », poursuit la déclaration liminaire.

Les deux autres membres du bureau sont : Gérald AKOUMEY (coordonnateur général) et Benjamin AMOUZOUVI (coordonnateur chargé à l’organisation des activités).

T228