Infos Togo Après le 31 Juillet 2018

Les Sentinelles de la République s’attendent à « une réalité probablement nouvelle » au Togo

Publié le samedi 28 juillet 2018, par

Que contiendrait la feuille de route de la CEDEAO ? Réponse à cette question au terme de la réunion des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO le 31 Juillet prochain. Mais déjà, Les Sentinelles de la République font des projections sur ce que sera l’après 31 Juillet 2018 au Togo.

Dans un document dont copie a été envoyée à notre rédaction, l’association dont Gérald Adodo Akoumey en est le Coordonnateur Général dit espérer « que l’intérêt supérieur du Togo et de son avenir sera pris en compte ». Elle en rappelle dès lors à la CEDEAO et aux facilitateurs dont elle salue les efforts et la disponibilité que « le peuple togolais aujourd’hui debout et la jeunesse en particulier aspirent à voir les réformes constitutionnelles et institutionnelles être opérées prioritairement ».

En tout cas, s’en convainquent Les Sentinelles du République, « au soir du 31 Juillet 2018, notre pays, le Togo, fera sans nul doute face à une réalité probablement nouvelle. Le temps de la responsabilité aura donc sonné pour les milliers de jeunes que nous sommes ». Elle en appelle donc « par voie de conséquence », la jeunesse togolaise à « rester mobilisée et prête à répondre de la mission de la majorité et de l’espoir » qu’elle représente.

« L’avenir du Togo reste dans les mains de sa jeunesse dans son ensemble, sans considération politique aucune », indique-t-elle.

Enfin, saluent les Sentinelles de la République, le courage et la bravoure de tous les temps de cette jeunesse togolaise « toujours présents, avant-gardistes, engagés au prix de lourds sacrifices aux côtés des aînés ayant en charge de faire aboutir la lutte ».
T228