Infos Togo Protection civile

Les sapeurs pompiers togolais sont enfin capables de…

Publié le dimanche 1er avril 2018, par


12 sapeurs pompiers ont fini vendredi leur stage de formation-pratique de secourisme de masse ou secourisme de combat. C’est une opération qui consiste à sauver des vies tout en protégeant la sienne lors des tueries de masse, telles que le terrorisme. Les autres pompiers seront après par ces 12 initiaux formés.

Le commun des mortels les a toujours résumés à des techniciens de secourisme d’avant (venir sauver des accidentés ou des sinistrés), et pourtant ils en fon plus que ça.

La formation a duré trois semaines ; elle a été assurée par trois experts (2 burkinabais et 1 Français) et a concerné trois phases. Les deux premières ont consiste en la mise à niveau des instructeurs en secourisme de l’avant. La troisième phase a alors retenu les meilleurs des deux premières phases pour une formation de formateurs en secourisme de tuerie de masse.

« Désormais, ces moniteurs et formateurs maitrisent bien et pourront transmettre des connaissances en techniques et geste simples et complexes pour la prise en charge des victimes d’une arme de guerre », a déclaré Colonel Tchanilé AGORO, Chef-Corps des Sapeurs Pompiers.

La formation a été initiée par la direction de la coopération internationale française dans le cadre du prolongement du projet d’Appui aux services de la Protection Civile en Afrique de l’Ouest (PCAO).

De 2010 à 2018, ce projet a permis au corps des Sapeurs Pompiers de se perfectionner. Ce corps dispose aujourd’hui d’une quarantaine de moniteurs, d’une vingtaine de formateurs et d’une trentaine de préventionnistes contre respectivement 3, 0 et 0 il y a 8 ans de cela.

D’autres formations sont en vue pour consolider les acquis et enregistrer de nouveaux acquis. Au même moment, les travaux d’extension des infrastructures et de renouvellement des équipements sont en cours.

T228