Infos Togo Agomé-Glozou

Les Riziculteurs visent grand cette année

Publié le mercredi 29 avril 2020, par Gabinho

Grâce à la rupture d’avec les pratiques traditionnelles d’autrefois pour le SRI (Système riziculture intensive), les producteurs de Riz d’Agomé-Glozou dans le Bas Mono vise grand à compter de cette année. C’est du moins ce qui se fait comprendre d’une réaction d’un de leurs encadreurs, à savoir le Conseiller Technique en Gestion des Exploitations Agricoles (CTGEA) à l’ICAT (Institut de Conseil d’Appui Technique), Fakonam Koffi Atrah.

Exploitant jusqu’alors le périmètre A 70 ha cultivables (irrigué), ces riziculteurs, après les cultures d’essai, aborderont le Périmètre B, le grand périmètre qui est 435 ha dès cette année 2020.

« Cette année, nous allons démarrer le périmètre B donc 244 ha utile avec plus de 300 producteurs et la technique SRI sera toujours à l’œuvre. Et également, notre souhait, c’est d’aller plus de 6t/ha cette année avec SRI, donc il y aura encore un champ école agriculteur c’est de là que nous allons les montrer encore les 6 principes de SRI », c’est ce qu’a expliqué M. Atrah, dans une interview à nos confrères de Togotimes. Lui qui est bien confiant pour l’avenir du riz togolais.

Dans la mesure où, avec un hectare sur le périmètre A on se retrouve avec 5 t de riz produit et un bénéfice de 450.000 F cfa, on peut tout calcul fait oser espérer voir les paysans de la vallée du fleuve Mono, se partager un bénéfice de plus de 109 millions de F cfa après l’écoulement de chaque récolte. Qui a dit que la terre ne peut pas nourrir son homme ?

T228