Infos Togo Course pour les locales sans la libération des détenus politiques

Les regrets de Samuel Gnahoui

Publié le jeudi 30 mai 2019, par Gabinho

Je ne sais pas si vous avez remarqué comme moi que depuis quelques semaines plus personne ne parle de mesures d’apaisement encore moins de libération des cadres du PNP. Tout le monde fait la course pour les locales. Je me demandais fatalement si l’objectif de certains partis d’opposition n’a pas été plutôt d’aider à la "décapitation" du PNP, tant ce parti est devenu une menace pour leurs intérêts. Ils ont réussi et sont retournés à leur besogne.

Pendant ce temps les naïfs (excusez du mot) qui ont cru en ces gens croupissent dans les prisons et eux vont se faire élire.

Plus personne ne demande le départ d’un président, d’un système, bref rien. On fait la course pour gagner des élections organisées par le pouvoir qu’on a décrié à cor et à cri.
Triste

Samuel Gnahoui