Infos Togo Feuille de route de la CEDEAO pour une sortie de crise au Togo

Les regrets de « Nouveau Citoyen »

Publié le samedi 4 août 2018, par

Les avis sont certainement partagés sur le contenu de la feuille de route de la CEDEAO. Dernier avis en date reçu par notre rédaction, c’est celui donné par l’association Nouveau Citoyen à travers un communiqué.

Pour cette association en lutte pour les droits des Togolais et pour la citoyenneté et le civisme, l’on ne peut qu’émettre des regrets en parcourant cette feuille de route.

Prenant toutefois acte des recommandations formulées à l’endroit des protagonistes de la crise, Nouveau Citoyen dit regretter « néanmoins que la question relative à la libération des détenus politiques n’ait pas été tranchée de manière définitive ».

Pour cette association, « dans le souci d’apaisement, il aurait été préférable que la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO exhorte le gouvernement togolais à procéder à la libération inconditionnelle de tous ceux qui restent encore en détention dans le cadre des manifestations politiques depuis le 19 Août 2017 ».

En tout cas, lit-on dans le communiqué signé du Directeur exécutif de Nouveau Citoyen, Roger Gbessia, qu’il « demande donc au gouvernement togolais de créer de vraies conditions de décrispation de l’atmosphère tendue au dialogue, en libérant purement et simplement les autres personnes qui croupissent encore derrière les barreaux ». Aussi, poursuit-il dans sa demande, que « toute la classe politique et particulièrement le gouvernement » fassent preuve de « bonne foi » et que « le bon sens puissent prévaloir cette fois-ci dans la mise en œuvre des recommandations telles que formulées par l’organisation ouest-africaine, tout en tenant compte des profondes aspirations du peuple souverain ».

En attendant la concrétisation de ces sollicitations, Nouveau Citoyen remercie « l’ensemble des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO pour leur implication dans le dossier togolais et particulièrement les facilitateurs pour leur disponibilité, leur sens d’écoute et surtout l’intérêt qu’ils ne cessent d’accorder à la singulière situation politique de notre pays dans l’espace sous-régional ».
T228

N.B : En image, le Directeur exécutif de Nouveau Citoyen, Roger Gbessia