Infos Togo Togo / Mise en œuvre de la feuille de route pour une sortie de crise

Les opposants ont marché contre le processus électoral, la CEDEAO et le régime de Faure Gnassingbé

Publié le samedi 17 novembre 2018, par

Sur appel de la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise, des milliers de Togolais ont manifesté ce jour à Lomé, pour marquer leur désapprobation face au processus électoral en cours au Togo.

S’exprimant lors de cette marche, le président national du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio, a indiqué que le « sens de cette mobilisation, c’est pour adresser un message au régime qui ne tient pas compte des revendications des Togolais. Le régime continue d’organiser une élection à laquelle les Togolais ne veulent pas participer, une élection qui va encore déboucher sur des contestations. Tout cela irrite profondément les Togolais ». Aussi, d’après M. Olympio, ils ont voulu à travers une telle manifestation adresser, outre au régime en place, un message aussi à la CEDEAO qui joue la facilitation au Togo.

« Le message est également adressé à la CEDEAO qui est supposée nous accompagner pour trouver une solution pacifique à la crise. Nous avons fait le constat que les positions de la CEDEAO ne correspondent pas aux attentes des Togolais… Les Togolais sont prêts à manifester jusqu’à ce qu’ils obtiennent gain de cause », ainsi s’exprimait le premier responsable du Parti des Togolais.

Outre la marche, la C14 est bien consciente d’une chose, c’est que seule la rue ne suffit pas pour l’aboutissement de la lutte enclenchée depuis le 19 Août 2017 mais bien, il faudra aussi privilégier les négociations de couloirs ou diplomatiques. « Nous devons accompagner tout cela par des démarches diplomatiques pour convaincre nos partenaires, la CEDEAO », promet-il, lui qui annonce dans la foulée d’autres marches.
T228