Nos régions Savanes

Les membres du Collège préfectoral du MSU Tône installés

Publié le lundi 21 octobre 2019, par Gabinho

Le voyage pour le fauteuil présidentiel en 2020 est entamé dans le rang du parti Union pour la République (UNIR) qui intensifie ses activités en s’organisant pour garantir la victoire de son candidat. Tous se mobilisent pour le challenge de 2020. De leur côté, les sages du Mouvement des Sages du parti Unir (MSU) veulent accompagner le parti à une victoire écrasante lors du duel de 2020. C’est ce qui explique l’installation des bureaux préfectoraux de ce mouvement dans les préfectures du pays. Ces installations ont commencé ce 21 octobre dans la région des Savanes avec l’installation des membres des collèges préfectoraux de la région des Savanes. La cérémonie d’installation du collège de la préfecture de Tône est la première étape. C’est le délégué national, le Professeur Charles KONDI AGBA qui a conduit la délégation du bureau national MSU. Au total, cinq membres composent le bureau préfectoral de Tône, conduit par El Hadj MOSSIYAMBA ALI Seydou, ancien préfet de Tône.

Ils ont la charge désormais de mobiliser les populations, de proposer des solutions aux conflits qui surviendront au sein du parti sur le plan préfectoral, encadrer et orienter le parti et ses démembrements pour le bien-étre du parti en tout lieu et en tout temps.

Pour le nouveau président préfectoral du MSU-Tône, leur mission est de mener des actions de sensibilisation pour accompagner le chef de l’Etat et son parti qui est aussi le leur, à continuer son chantier de paix, de développement et de l’épanouissement de tous les Togolais.

Il faut signaler que bien avant la cérémonie d’installation, les membres ont écouté la communication sur les grands chantiers de modernisation opérés par le président de la République, Faure Essozimna GNASSINGBE. La communication a fait cas du Plan National de Développement (PND) qui est un chantier pour tous les Togolais. Le professeur Charles KONDI AGBA a, dans cette communication évoqué l’importance de l’implication de tous les Togolais, premiers acteurs et premiers bénéficiaires de ce PND qui vise à offrir toutes les chances aux filles et fils du pays.

V.G. (Telegramme228)